Robinho quitte le club à cause d'ennuis judiciaires — Santos

Solenn Plantier
Octobre 17, 2020

Moins d'une semaine après la signature de ce contrat de cinq mois, l'attaquant brésilien, sans avoir disputé le moindre match, n'est plus sous contrat avec les Peixe, qui ont annoncé la nouvelle vendredi soir sur Twitter. Le club brésilien de Santos et l'ex-international Robinho, condamné en première instance pour un viol collectif commis en 2013 alors qu'il jouait pour Milan, ont rompu vendredi leur contrat signé le 10 octobre.

"L'union entre Robinho et son club formateur de Santos, où il comptait revenir à 36 ans, aura duré six jours". Orthopride, entreprise officiant dans le secteur de l'orthodontie esthétique, a ainsi décidé de rompre son contrat avant l'heure, ne voulant pas être associée avec un joueur condamné par la justice italienne pour " viol en réunion", il y a de cela trois ans. Il a interjeté appel, clamant son innocence.

" Avec beaucoup de tristesse dans mon cœur, je vous annonce que j'ai pris la décision avec le président de suspendre mon contrat en ce moment troublé de ma vie. (...) Je vais prouver mon innocence", a tenté de se justifier Robinho dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux.

L'annonce de son embauche avait été sévèrement critiquée dans la presse et par les mouvements féministes. Les sponsors de Santos s'étaient émus de cette signature de Robinho.

Ex-international brésilien (100 sélections, 28 buts), il a aussi remporté la Coupe des confédérations (2005, 2009) et la Copa América 2007 avec la Seleção.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL