SpaceX: les deux astronautes sont entrés dans la Station spatiale internationale

Alain Brian
Octobre 13, 2020

États-Unis C'est un succès total et historique qui a été enregistré par la mission de SpaceX, la société du milliardaire Elon Musk.

Bob Behnken et Doug Hurley ont rejoint les habitants actuels de la station spatiale internationale.

Le phénomène a même poussé le porte-parole du patron de l'agence spatiale russe à sortir de son silence. "Nous ne comprenons pas vraiment l'hystérie déclenchée par le lancement réussi de la capsule Crew Dragon", a dit sur Twitter Vladimir Oustimenko.

Si elle est certifiée sûre après le lancement de samedi, les Américains ne dépendront plus des Russes pour accéder à l'espace: depuis 2011, les Soyouz étaient les seuls taxis spatiaux disponibles.

"Félicitations (.) pour ce premier voyage habité pour Falcon 9, c'était incroyable", a dit l'astronaute Doug Hurley, commandant du vaisseau alors que Dragon filait déjà à 27.000 km/h, à environ 200 km d'altitude.

Ce sera la première fois depuis 2011 que des astronautes américains décollent depuis le sol américain pour se rendre sur l'ISS à bord d'une fusée américaine. Les acheminements depuis la Floride redeviendront réguliers, avec quatre astronautes à bord. SpaceX entend aussi faire voyager des passagers privés en orbite, voire dans l'ISS, peut-être l'an prochain.

" Nous étions effectivement en train de voler ou de chevaucher un dragon", s'est amusé l'astronaute de 49 ans.

Mais pluie et orages ont arrosé le centre spatial Kennedy sur la côte de Floride tôt mercredi, et le Centre national des ouragans a annoncé la formation d'une tempête tropicale au large de la Caroline du Sud, plus au nord, ce qui pourrait représenter un risque pour les astronautes en cas d'amerrissage d'urgence dans l'Atlantique, après le décollage. "J'ai travaillé 18 ans pour atteindre cet objectif", a-t-il ajouté, peinant à réaliser son accomplissement. "J'ai du mal à croire que c'est arrivé". Une fois en orbite, les astronautes procéderont à divers tests de la capsule, car il s'agit d'une mission d'essai. Un report reste possible jusqu'à la fin du compte à rebours, comme mercredi dernier.

La fusée construite près de Los Angeles avait finalement décollé sans problème dans un ciel largement bleu, à 15 h 22 (1922 GMT), sous les yeux de dizaines de milliers de personnes installées le long des plages de la zone.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL