Tesla va exporter vers l'Europe des autos fabriquées en Chine

Xavier Trudeau
Octobre 24, 2020

Il s'agit en effet du cinquième trimestre consécutif qui est rentable pour l'entreprise, un signe qu'elle est en plein essor. Ainsi, le constructeur américain de véhicules électriques a publié un bénéfice net de 331 millions de dollars sur la période, ou 27 cents par action, à comparer avec un bénéfice net de 143 millions de dollars, ou 16 cents par action, un an plus tôt.

S'étalant sur environ 865.000 m2, elle a pour objectif une capacité de production annuelle d'au moins 500.000 voitures.

Le constructeur américain a construit l'an dernier dans la capitale économique chinoise sa troisième usine, après celles de New York et du Nevada, en un temps record de 10 mois.

Tesla pourra se servir de cette expertise quand il débutera la production de ses futurs modèles, dont le semi-remorque Semi, le pick-up Cybertruck ou la voiture à 25 000 dollars récemment promise par Elon Musk. Il faut noter que Tesla a dû verser 280 millions de dollars de rémunération en actions au PDG Elon Musk après avoir atteint certaines étapes. Mais Tesla a bien confirmé mercredi ses estimations initiales, en y ajoutant néanmoins quelques précautions. "Cette année, nous prévoyons de plus que doubler par rapport à l'année dernière ". Les livraisons de Tesla Semi commenceront également en 2021.

En septembre, Musk et le vice-président principal de l'ingénierie énergétique, Drew Baglino, ont également dévoilé une nouvelle cellule de batterie que la société a elle-même conçue et prévoit de produire elle-même, en commençant sur des lignes pilotes à Fremont, en Californie, puis dans leurs autres usines. En conséquence, les dépenses de R&D ont en fait légèrement augmenté pour atteindre leur montant le plus élevé depuis plusieurs trimestres, soit 366 millions de dollars.

Tesla affirme aussi qu'il dispose de suffisamment de liquidités pour financer le développement de son prochain Roadster et Cybertruck et que la société continuera à "investir de manière significative dans sa feuille de route de produits ".

Tesla a profité du bond de ses livraisons à 139 300 véhicules, là où les analystes attendaient en moyenne 137 000.

Pour l'avenir, Tesla s'est montré optimiste.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL