Un bonus de 1000 euros pour l'achat d'une voiture électrique d'occasion

Xavier Trudeau
Octobre 12, 2020

Il faut faire vite pour profiter du bonus écologique de 7.000 euros à l'achat d'un véhicule 100% électrique.

Afin de lever encore un peu plus la barrière du prix, le gouvernement va mettre en place en 2021 "un bonus écologique de 1.000 euros" pour l'achat d'un véhicule électrique d'occasion, annonce ce lundi 12 octobre dans une interview au Parisien le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari.

Ce coup de pouce, accessible sans conditions de ressources, doit "permettre aux ménages les moins aisés d'avoir accès à l'électrique", a déclaré le ministre. "Les constructeurs ont aujourd'hui des offres performantes, qui commencent à être abordables", a-t-il souligné.

La Renault Zoé, voiture électrique la plus vendue en France.

Le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a indiqué une évolution du système des aides à l'achat de véhicules électriques. "En revanche, dans les DOM "un surbonus de 1 000 euros" sera créé pour accompagner ces territoires où les véhicules coûtent plus cher qu'en métropole", souligne Jean-Baptiste Djebbari.

"Un bonus de 1000 euros sera créé, partout sur le territoire, sans conditions de ressources, pour l'achat d'un véhicule 100 % électrique d'occasion", a annoncé l'intéressé, qui confirme au passage que le bonus écologique actuel de 7000 euros reviendra à son niveau initial de 6000 euros à compter du 1er janvier 2021.

La prime à la conversion sera également ouverte au "rétrofit", qui consiste à extraire le moteur thermique d'une voiture d'occasion pour en installer un autre électrique.

Les ventes de véhicules électriques ont explosé en 2020: plus de 70.000 véhicules électriques ont été vendus depuis le début de l'année, contre 30.000 sur la même période en 2019 (+132%), ainsi que plus de 40.284 hybrides rechargeables (+239%). À l'origine, le gouvernement avait fixé un objectif de 100 000 points de recharge, à l'horizon fin 2022.

Plusieurs acteurs de la mobilité ont signé lundi une charte les engageant dans cet "Objectif 100.000 bornes".

Nous allons équiper les aires d'autoroutes de bornes ultra-rapides.

Le président de la métropole du Grand Paris, Patrick Ollier (LR), a lui annoncé le déploiement de 5 000 bornes, avec 5 000 euros donnés à chaque commune par borne installée.

Vous avez aimé cet article?

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL