Amazon dans le collimateur de l'Europe — Concurrence

Xavier Trudeau
Novembre 11, 2020

Le patron d'Amazon, Jeff Bezos, en 2017. Une seconde enquête pour "pratiques anticoncurrentielles" est également ouverte concernant un traitement supposé préférentiel des offres d'Amazon ou de ses partenaires utilisant ses services de livraison révèle la RTBF.

Amazon est dans le collimateur de la Commission européenne.

La Commission européenne a indiqué avoir "informé Amazon qu'elle estime, à titre préliminaire, que cette entreprise a enfreint les règles de l'UE en matière de pratiques anticoncurrentielles en faussant la concurrence sur les marchés de détail en ligne".

"L'entreprise américaine vend directement des produits sur son site Internet, mais met également à disposition de vendeurs indépendants une place de marché sur laquelle ils peuvent vendre aux consommateurs".

"La Commission reproche à Amazon d'utiliser systématiquement les données commerciales non publiques des vendeurs indépendants actifs sur sa place de marché au bénéfice de sa propre activité de vente au détail, qui est en concurrence directe avec celle de ces vendeurs tiers", détaille notamment l'exécutif européen dans un communiqué.

Cette annonce survient au moment où Amazon est critiqué pour avoir profité de la crise sanitaire qui contraint de nombreux commerces à fermer leurs portes, tandis que la vente en ligne bat des records.

Alors qu'un nombre croissant d'acheteurs se tournent vers l'e-commerce dans le contexte de la pandémie, Amazon a annoncé le mois dernier un bénéfice de 6,3 milliards de dollars pour le troisième trimestre 2020, soit le triple de celui enregistré au troisième trimestre 2019, rappelle le quotidien britannique.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL