Au moins 650 suppressions de postes envisagées — Société Générale

Xavier Trudeau
Novembre 9, 2020

La Société Générale devrait annoncer ce lundi 9 novembre la suppression de nombreux postes dans ses services centraux à Paris ainsi qu'en région. Ces suppressions concerneraient les services centraux et non le réseau d'agences. Le réseau d'agences bancaires ne serait pas touché.

À Nantes, 60 postes seraient concernés au sein de l'activité "titres" (gestion de portefeuilles boursiers).

"Ce ne seront pas des licenciements économiques, il n'y aura pas de départs contraints", a insisté le responsable syndical CFTC.

Elle pourrait être suivie de réductions d'effectifs dans la banque de détail avec le projet de fusion entre les réseaux Société Générale et Crédit du Nord. Selon un document syndical qu'Ouest-France a pu consulter, la direction justifie cette décision par un besoin d'économies à hauteur de 450 millions d'euros à l'horizon 2023.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL