Bordeaux : Quatre adolescents interpellés après des inscriptions menaçantes sur des collèges

Claudine Rigal
Novembre 21, 2020

Ils souhaitaient profiter des rumeurs pour obtenir des vacances gratuites. Réalisées à l'aide d'une bombe gris argenté semblant être la même que celle utilisée au collège Sainte Anne, les inscriptions " vous êtes morts, vous êtes morts, Samuel Paty, JRIL, ALLAH AKBAR " conduisaient le parquet à ouvrir une nouvelle enquête pour menaces de mort par écrit, apologie du terrorisme et dégradations volontaires confiée à la DDSP de Bordeaux.

Ce jour-là, une inscription mentionnant les termes suivants écrits à la peinture - " Vous êtes tous morts " - était découverte sur une palissade clôturant le collège Sainte Anne, établissement privé catholique.

Au terme d'investigations mêlant enquête de voisinage, analyse de relevés techniques, surveillance physique, quatre adolescents ont été interpellés jeudi et placés en garde à vue. Une seconde l'a été le 16 novembre, après que les quatre élèves se sont introduits dans l'enceinte du collège Jean-Moulin, et ont peint à la bombe les inscriptions " Vous êtes morts, vous êtes morts, Samuel Paty, JRIL, ALLAH AKBAR ".

Lors de leurs auditions, ils ont reconnu les faits. Puis, le lendemain, ils avaient tagué le collège des trois autres, escaladant le portail pour pénétrer dans l'enceinte. Sans antécédents, ni signes de radicalisation, ils espéraient plutôt sécher les cours que passer à l'acte. Ils devaient être présentés devant le juge des enfants afin d'être " mis en examen des chefs de dégradations aggravées (en réunion et sur un bien public), menaces de mort et apologie du terrorisme ". Le parquet a requis leur placement sous liberté surveillée préjudicielle, une mesure éducative pénale, et des mesures de réparation.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL