Commerce : nouvel exploit de la Chine

Claudine Rigal
Novembre 17, 2020

C'est l'accord commercial le plus important du monde en terme de PIB: quinze pays d'Asie - dont la Chine et le Japon - ont signé un accord, dimanche 15 novembre au matin.

Le "Partenariat régional économique global" (RCEP) regroupe les 10 pays de la zone de libre-échange de l'Asean, ainsi que la Chine, le Japon, la Corée du Sud, la Nouvelle-Zélande et l'Australie.

"La signature de l'accord RCEP est un événement historique, car il souligne le rôle de l'ASEAN dans la direction d'un accord commercial multilatéral d'une telle ampleur, malgré les défis mondiaux et régionaux et huit ans de négociations", a déclaré Dato Lim Jock Hoi, dont les propos sont repris dans le communiqué.

Il faut noter que l'Inde est la plus grande absente de cet accord. Il "consolide les ambitions géopolitiques régionales plus larges de la Chine autour des " nouvelles routes de la soie", analyse Alexander Capri, professeur à la Business School de l'Université Nationale de Singapour. "C'est en quelque sorte un élément complémentaire" de cet instrument-phare de la stratégie d'influence de Pékin sur le monde. En janvier 2017, ce dernier avait retiré son pays du grand projet concurrent, le Traité de libre-échange transpacifique (TPP), promu par son prédécesseur démocrate Barack Obama. Il concernera plus de 2 milliards d'habitants. "Dans les circonstances mondiales actuelles, le fait que le RCEP ait été signé après huit ans de négociations apporte un rayon de lumière et d'espoir au milieu des nuages", a déclaré le Premier ministre chinois Li Keqiang après la signature virtuelle. La signature de cet accord ambitieux par 15 pays de l'Asie-Pacifique s'est déroulée le 15 novembre en visioconférence en marge du sommet de l'ASEAN. Dans la crainte de voir son marché envahir par des produits chinois à bas prix, le pays avait décidé l'année dernière de se retirer de l'accord. Elle a toutefois la possibilité de le rejoindre plus tard.

Un RCEP sans l'Inde rivale marque une victoire majeure pour la Chine, qui a fait pression pour un lancement rapide du pacte pour prendre la tête des négociations commerciales dans la région.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL