Coronavirus : "Il est prématuré de parler de déconfinement" selon Jean Castex

Solenn Plantier
Novembre 27, 2020

Le Premier ministre français a présenté jeudi matin le détail des mesures annoncées mardi par Emmanuel Macron.

La jauge fixée est de 8 m² par client, sans prise en compte des salariés. La présence de gel hydroalcoolique est obligatoire. Les commerçants pourront étendre leurs horaires jusqu'à 21 heures.

Horaires d'ouverture jusqu'à 21h et dérogations facilitées pour ouvrir le dimanche. Celles-ci pourront reprendre le 28 novembre en plein air et le 15 décembre à l'intérieur, à l'exception des activités de danse et de chant qui devront attendre le 20 janvier. Les cours de conduite seront de nouveau autorisées en prévision d'un examen.

Les déplacements vers l'étranger seront quant à eux, dès le 15 décembre, "possibles", mais "il sera évidemment indispensable de se tenir informé avant d'envisager tout déplacement", a prévenu Jean Castex. La ministre de la Culture Roselyne Bachelot a détaillé quelques mesures: "les mêmes règles de distanciation, par groupe de six, le port du masque pendant l'intégralité de la séance".

"A compter du 15 décembre, vous pourrez vous déplacer librement entre régions", a confirmé Jean Castex lors de cette conférence de presse.

Vers une sortie du confinement le 15 décembre, et des déplacements bientôt autorisés de nouveau.

Ne leur parlez surtout pas de déconfinement, mais plusieurs membres du gouvernement, premier ministre en tête, ont apporté ce jeudi des précisions sur notre vie quotidienne jusqu'au 20 janvier. "Les adultes ne pourront pas reprendre les sports collectifs et de contact avant le 20 janvier ", a expliqué Jean Castex.

"Bien entendu, il sera loisible à chacun (.) de se rendre dans ces stations pour profiter de l'air pur de nos belles montagnes, des commerces - hors bars et restaurants - qui seront ouverts". Objectif: "valoriser le savoir-faire" ou encore "les aider à moderniser leur outil de travail".

La situation reste difficile dans les stations de ski. Le fameux taux de reproduction est de 0,65 a affirmé le chef du gouvernement.

Doublement des bénéficiaires de la Garantie jeunes (allocation mensuelle d'un maximum de 484 euros et accompagnement renforcé en mission locale pendant un an pour les 16-25 ans), à "au moins 200.000 jeunes" en 2021.

"Nous allons renforcer l'aide pour les saisonniers", annonce Jean Castex.

Montée en puissance des jobs étudiants qui passent de 1.600 à 20.000 emplois, pour accompagner "les décrocheurs" pendant les premières années d'étude: investissement de 50M¤ pour ces contrats de 4 mois et 10 heures par semaine.

" La pression épidémique reste forte, mais elle se réduit " et " plus en France que dans les autres pays européens", a d'abord souligné Jean Castex. Jean Castex le rappelle, la situation s'améliore mais ces chiffres restent "fragiles".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL