Covid-19 : une erreur de dosage pour le vaccin AstraZeneca ?

Xavier Trudeau
Novembre 27, 2020

Des résultats inexacts à en croire les dernières déclarations du laboratoire.

"En fonction de l'évaluation des autorités sanitaires, nous pourrons mettre à disposition le vaccin puisqu'il est déjà produit et nous avons déjà des dizaines de millions de doses disponibles pour ce vaccin dans le monde", a-t-il continué.

Dans le groupe à faible dose, AstraZeneca a déclaré que le vaccin semblait être efficace à 90%.

Pour compliquer davantage les choses, personne dans le groupe à faible dose n'avait plus de 55 ans, ce qui n'était pas le cas pour le groupe à dose complète. Une différence de taille avec les sujets qui se sont vu inoculer les deux doses et dont les résultats d'efficacité chutaient à 62 %. Un chiffre qui interpelle les experts: "Vous avez pris deux études pour lesquelles différentes doses ont été utilisées et vous avez trouvé un composite qui ne représente aucune des doses. Je pense que beaucoup de gens ont des problèmes avec cela", explique David Salisbury, et membre associé du programme de santé mondiale au groupe de réflexion de Chatham House.

Le vaccin d'Oxford offre en ce sens un avantage par rapport à ceux de Pfizer et de Moderna: ces vaccins utilisent un ARN messager comme vecteur de vaccination, et la grande sensibilité de ces ARN à la chaleur fait en sorte qu'on doit constamment maintenir les vaccins à -70 °C durant leur transport et leur stockage, ce qui peut présenter certains inconvénients, en particulier dans les pays où le climat est plus chaud.

Dans une déclaration à la presse, Sarah Gilbert, professeur de vaccinologie et directrice de l'équipe à l'université d'Oxford, a déclaré qu'ils vont "mener une enquête détaillée pour comprendre exactement pourquoi nous obtenons une meilleure efficacité avec une demi-dose". L'entreprise pharmaceutique a depuis révélé que ce dosage, soit une demi-dose avant une dose complète, avait été testé en raison d'une erreur d'un partenaire de l'essai.

Comme le rappelle MedicalXpress, d'autres données sont à prendre compte. Quand il s'agit de faciliter une réponse immunitaire optimale, plus n'est pas nécessairement mieux, comme cet essai l'a si magnifiquement révélé, même s'il n'était pas délibéré.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL