À défaut d'un débat, duel télévisé à distance entre Trump et Biden

Claudine Rigal
Novembre 20, 2020

"Cela fait quatre ans que j'attends de voter", se réjouit Jackeline Maurice, une électrice démocrate quadragénaire. "C'est une personne comme nous", ajoute ce retraité.

"Vous regardez CNN, ils ne parlent que de ça".

Et, a encore répété celui qui dit être complètement rétabli de la COVID-19, la pandémie de coronavirus touche à sa fin.

Dans un échange téléphonique avec des membres de son équipe de campagne, le président s'en est pris une nouvelle fois au docteur Anthony Fauci, membre très respecté de sa propre cellule de crise sur le coronavirus.

Les gens "en ont marre d'entendre Fauci et tous ces idiots", a-t-il lancé, alors que la pandémie a fait près de 220.000 morts aux Etats-Unis. Chris Evans, Scarlett Johansson, Paul Rudd, Mark Ruffalo, Don Cheadle et Zoe Saldana, qui interprètent respectivement Captain America, La veuve noire, Antman, Hulk, War Machine et Gamora dans l'univers Marvel, ainsi que les frères Russo, réalisateurs des derniers Avengers vont ainsi lever des fonds pour Joe Biden, le 20 octobre prochain, selon Deadline.

Trump en difficulté poursuit sa campagne marathon
Trump en difficulté poursuit sa campagne marathon

Le président sortant est à la traîne dans les sondages au niveau national et dans la plupart des Etats décisifs pour la victoire. D'autres personnalités du cinéma ont officiellement affiché leur soutien pour Joe Biden, comme Dwayne Johnson, et Samuel L Jackson qui a participé à une vidéo en faveur du candidat.

Le vote anticipé est scruté avec une attention particulière cette année, tant il continue de battre des records, donnant parfois lieu à de longues files d'attente dans les Etats où il a démarré.

En face, le camp Trump dénonce, sans preuves à l'appui, une démarche susceptible de " truquer " les résultats, et promet que ses électeurs se déplaceront eux en masse le 3 novembre pour faire mentir les sondages le donnant battu.

Donald Trump, attendu à Las Vegas samedi soir pour une tournée dans l'Ouest du pays dès dimanche, avait remporté en 2016 le Michigan et le Wisconsin, deux États traditionnellement démocrates. Les Républicains accusent les deux réseaux de partialité.

Mais la rivalité entre républicains et démocrates ne s'est pas jouée que sur le "terrain".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL