Gasset et Ben Arfa vident leur sac avant le Stade Rennais — Girondins

Solenn Plantier
Novembre 18, 2020

L'entraîneur du Stade Rennais Julien Stefan a évoqué sa relation avec Hatem Ben Arfa au Stade Rennais. Si l'ancien Lyonnais se montre à son avantage sur un plan individuel, même s'il n'a pas encore débloqué son compteur, Bordeaux tourne toujours au ralenti.

Vu ce que propose le FCGB depuis plusieurs semaines, un match nul serait déjà un bon résultat pour les hommes de Jean-Louis Gasset. Le coach a parlé de maintien dans une discussion comme ça, après la frustration d'un match, mais il n'a pas dit que c'était l'objectif (.) Je ne vais pas rentrer dans ce genre de phrases, ça ne sera productif ni pour moi, ni pour le club, ni pour les supporters.

Présent en conférence de presse ce mercredi, à deux jours d'un Rennes-Bordeaux forcément spécial pour lui, Hatem Ben Arfa avait le moral et était d'humeur badine.

Et pour le natif de Clamart, il faut encore attendre un peu pour juger: "on est serein, on sait où on veut aller et on va aller où on doit aller". Là, je vais à Rennes, puis à Paris mais je ne pense pas comme ça. "J'en garde de bons souvenirs avec un trophée et une ambiance exceptionnelle, une belle épopée en Ligue Europa et des déplacements exceptionnels, a poursuivi Ben Arfa". Je suis très content de mon passage à Rennes. Ce sont des questions bateau que vous posez en vérité, donc question bateau, réponse bateau. Il n'y a rien de personnel. "Je suis vraiment très serein", a-t-il ainsi répliqué. Et le ton a été encore plus cinglant lorsqu'il a été question du maintien. "Avant la 30e, on saura où on sera". "Oui, on se connaît, bien sûr, et je connais ses qualités, etc. Mais je n'ai pas un attaquant avec qui je préfère jouer ". C'est juste une histoire de temps de passage.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL