Immatriculations en baisse, le marché de l'occasion bondit de 11% — Automobile

Xavier Trudeau
Novembre 5, 2020

Les immatriculations de voitures neuves en France ont diminué de 9,49% en octobre, selon les données communiquées dimanche par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), marquant un recul en rythme annuel pour un troisième mois consécutif. Le groupe PSA subit une chute moins importante avec -2,8%. Cet intérêt des automobilistes pour la voiture verte fait en sorte que la moyenne des émissions de CO2 a atteint 95,5 g/km, un plus bas historique. Cependant, ces baisses sont compensées par des résultats positifs pour Peugeot (+2,1%) et Opel (+20,2%). Depuis le mois de janvier, les immatriculations neuves ont dégringolé de 27% par rapport aux dix premiers mois de l'année.

Le marché automobile replonge de 10 % environ en octobre 2020 très précisément de 9.1 %. Le marché se remet doucement d'un printemps bouleversé par la crise sanitaire. Avec un commerce automobile paralysé par le confinement, les livraisons de véhicules s'étaient écroulées de 72% en mars, de 88,8% en avril, puis encore de 50,3% en mai.

Dans ce contexte, les constructeurs français parviennent à faire un peu mieux que les groupes étrangers qui, dans leur ensemble, affichent une baisse des ventes de 14,62%.

Pour le porte-parole du CCFA, il s'agit simplement d'un retour aux " chiffres traditionnels du mois d'octobre", détaille François Roudier à l'AFP cité par le site de TV5 Monde. Le groupe Volkswagen, premier importateur dans l'Hexagone, se replie notamment de 8,23% après un très bel automne 2019. BMW de 23,09% et Toyota de 31,78%.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL