"J’ai honte" — Amel Bent

Pierre Vaugeois
Novembre 15, 2020

"Ce n'est pas vous le problème, c'est ce monde qui ne voit pas votre beauté, du moins pas encore!", a conclu celle qui a dernièrement fait sensation en cuir, preuve de sa confiance en soi retrouvée.

Amel Bent n'a toujours eu qu'une philosophie, être acceptée comme elle est.

Sur le chemin de l'école... un jour férié!

Ce mercredi 11 novembre, Amel Bent s'est levée à côtés de ses pompes. Elle espère que son témoignage résonnera dans la tête de certaines jeunes filles.

Ainsi, elle a posté de nombreuses vidéos de ses filles Sofia (4 ans) et Hana (3 ans) qui l'ont suivi sans broncher, cartable au dos.

Seulement voilà, nous sommes le mercredi 11 novembre, le jour de commémoration de l'Armistice qui se fête par un jour férié en France. Sur les réseaux sociaux, Amel Bent a démarré en expliquant qu'elle était "complètement à l'ouest".

Dans une publication Instagram, Amel Bent raconte son combat contre ses complexes physiques.

Ce n'est que quelques minutes après être sortie de chez elle avec ses deux petits bouts de chou que la jeune maman s'est rendu compte de sa bourde. Après avoir enregistré 6 albums, elle revient sur le devant de la scène cette année avec deux singles en duo avec ImenEs et le rappeur Hatik (soit dit en passant, fou amoureux de sa nouvelle chérie.) Ce n'est pas tout, Amel officie également en tant que coach dans l'émission The Voice sur TF1. Elle flaire les nouveaux talents de demain aux côtés de ses collègues Vianney, Florent Pagny et Marc Lavoine. J'ai oublié que c'était férié, j'ai préparé mes filles on a été jusque devant l'école... "Je ne comprenais pas pourquoi la gardienne ne m'ouvrait pas la grille, personne ne me répondait", a-t-elle continué. Au vu de sa vie bien remplie, on peut bien lui excuser quelques étourderies de temps à autre.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL