La France a "commencé la décroissance de l'épidémie" (Véran) — Coronavirus

Pierre Vaugeois
Novembre 18, 2020

Selon lui, "tout porte à croire que nous avons passé un pic épidémique".

"Les incertitudes (.) sont encore trop nombreuses pour se projeter précisément", a déclaré Olivier Véran, tout en promettant un allègement du confinement si la trajectoire se maintient, "sans (le) lever complètement ". "C'est une bonne nouvelle". L'autorité ministérielle s'est notamment basée sur la baisse du nombre de nouveaux cas et celle du taux d'incidence.

"Nous avons commencé la décroissance de l'épidémie", a déclaré Olivier Véran sur RMC/BFMTV. "Cela ne veut pas dire que nous avons vaincu le virus ou que l'épidémie serait terminée, ça veut dire que nous sommes toujours en phase de circulation active importante du virus mais que nous sommes en train de reprendre le contrôle sur la dynamique de l'épidémie", a-t-il expliqué.

L'épidémie de Covid-19 est entrée dans une phase de décroissance, mais le virus continue de circuler très activement partout en France, a répété mardi le ministre de la Santé. L'optimisme d'Olivier Véran s'appuie sur ces indicateurs chiffrés.

Ce dimanche 15 novembre, le ministre français de la Santé a essayé de faire le point sur la situation sanitaire liée au nouveau coronavirus que traverse son pays.

Quant au nombre d'entrées en réanimation et en services de soins intensifs, il a été, ce dimanche, au plus bas depuis trois semaines, avec 270 entrées en 24 heures selon les chiffres enregistrés par Santé publique France.

Evoquant la demande de l'association de fédérations de commerçants Conseil du Commerce de France (CDCF) de rouvrir dans dix jours, "je n'ai pas d'éléments qui permettent de penser que nous pourrions les rouvrir le 27", a indiqué le ministre de la Santé.

Après la flopée d'annonces la semaine dernière sur la progression de vaccins contre le Covid-19, Olivier Véran avance là aussi avec prudence.

Au sujet de l'arrivée d'un vaccin contre la covid-19, le ministre a dit qu'une "campagne de vaccination ne commencera que quand nous aurons toutes les garanties de vacciner en toute sécurité la population". "Si nous disposons de plusieurs vaccins, nous ferons le choix de ceux qui nous paraissent les plus sûrs et les plus efficaces", souligne-t-il.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL