L'acteur Michel Robin meurt à l'âge de 90 ans — Coronavirus

Pierre Vaugeois
Novembre 19, 2020

C'est la Comédie-Française qui a annoncé, ce jeudi, son décès: " Eric Ruf, administrateur général, la société des Comédiens-Français, la troupe et l'ensemble des personnels de la Comédie-Française ont l'immense tristesse d'annoncer le décès de Michel robin survenu le 18 novembre 2020, à l'âge de 90 ans, des suites de la Covid-19 ".

En parallèle de la scène, Michel Robin s'est illustré au cinéma et à la télévision. De sa tendresse et de son humour dévastateur. Institution dont il était sociétaire.

Michel Robin venait de fêter ses 90 ans. Entre 1958 et 1964, il joue dans dix-sept spectacles, avant d'intégrer la compagnie Renaud-Barrault et d'interpréter la pièce marquante En attendant Godot de Samuel Beckett. Et au cours de sa longue carrière, il s'essaie à Feydeau, Ionesco, Beaumarchais, Anton Tchekhov ou encore Beckett, toujours avec succès.

Il incarnait bien souvent des seconds rôles attachants, aussi bien sur les planches qu'au cinéma. Vous l'aurez ainsi sans doute reconnu dans le rôle du curé dans Les Aventures de Rabbi Jacob (1973), La Chèvre (1981), Le Fameux destin d'Amélie Poulain (2000) ou encore dans Un long dimanche de fiançailles (2004). "Je ne comprends pas pourquoi on me distribue toujours à contre-emploi dans ces rôles de vieux larbins alors que je suis fait pour jouer le Cid!"

Le comédien au crâne dégarni avait obtenu le Grand prix d'interprétation du festival de Locarno en 1979 pour Les petites fugues d'Yves Yersin ainsi que le Molière du meilleur second rôle en 1990 pour La traversée de l'hiver de Yasmina Reza.

Michel Robin traverse aussi le petit écran en jouant notamment dans Les enquêtes du commissaire Maigret ou encore dans Louis la Brocante.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL