Lagarde (BCE) appelle l'UE à débloquer son plan de relance — Marché

Xavier Trudeau
Novembre 21, 2020

La présidente de la Banque centrale européen (BCE), Christine Lagarde, a appelé aujourd'hui à la mise en place "sans délai" du plan de relance européen, au moment où la Hongrie et à la Pologne bloquent son adoption par l'UE. Or, "la faiblesse de la demande et le risque accru d'une reprise retardée justifient le maintien du soutien des politiques budgétaires nationales" pour éviter aux économies de chuter brusquement, a estimé Mme Lagarde.

La BCE reste déterminée à agir pour limiter les retombées économiques du regain de contaminations par le nouveau coronavirus, a ajouté la présidente de l'institution.

Le programme d'achats d'urgence face à la pandémie (PEPP) et les opérations de refinancement à plus long terme ciblées (TLTRO) demeurent les instruments privilégiés pour le faire, a dit jeudi Christine Lagarde.

Le 12 novembre dernier, le sujet de la création d'un euro numérique a été abordé lors du forum des banques centrales européennes.

La BCE se donne jusqu'à fin janvier 2021 pour trancher sur la question et décider de la création ou non d'un euro numérique. Et sur les risques de pertes sur les titres rachetés, elle a rappelé que "par définition, la BCE ne peut pas faire faillite même si elle subit des pertes", car elle peut techniquement réimprimer de l'argent si nécessaire.

Elle a également réagi à l'idée évoquée récemment par le président italien du Parlement européen, Davide Sassoli, d'annuler la dette contractée par les pays et rachetée par la BCE: "Tout ce qui va dans ce sens est contraire aux traités, notamment à l'article 103 qui interdit ce type d'approche et je respecte les traités", a-t-elle répondu à l'eurodéputé italien Marco Zanni (Ligue).

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL