L'Agence européenne des médicaments mise sur un vaccin distribué "en janvier" — Virus

Claudine Rigal
Novembre 16, 2020

L'Agence européenne du médicament ne privilégie pas un seul vaccin contre le coronavirus, mais sept. "Il y a des vaccins chinois, américains, russes. bref, tout le monde s'est mis dans la course, et surtout, les analyses sont faites chemin faisant", explique le journaliste et médecin Damien Mascret sur le plateau du 20 Heures, samedi 14 novembre. Il prévoit de donner un avis favorable à un premier vaccin d'ici la fin de l'année 2020, en vue d'une distribution à partir de janvier.

L'Agence européenne des médicaments a pour mission de contrôler et autoriser les médicaments dans l'Union européenne avant l'approbation de la Commission européenne.

"Nous avons reçu d'AstraZeneca les données précliniques, celles des essais sur les animaux qui sont déjà en cours d'évaluation et enfin nous avons eu plusieurs discussions avec Moderna", ajoute-t-il. D'après Guido Rasi, en mettant un vaccin sur le marché en janvier, les premiers effets sur la situation sanitaire "seront visibles dans cinq à six mois". Pour lui, il faudra vacciner "plus de la moitié" de la population européenne pour observer le déclin de la pandémie, et la vaccination de l'ensemble des Européens prendra un an. En résumé, "si tout se passe bien à la fin de 2021, nous aurons une immunisation suffisante".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL