Lavés à 60°C, les masques chirurgicaux sont réutilisables 10 fois — Covid-business

Alain Brian
Novembre 11, 2020

L'association de consommateurs assure, tests à l'appui, mardi 10 novembre que les masques chirurgicaux, normalement destinés à être jetés au bout de quatre heures, sont lavables et réutilisables 10 fois.

Dans le détail, deux des masques mis à l'épreuve étaient des chirurgicaux véritables, revendiquant la norme EN 14683 et s'affichant de type 1 assurant 95 % d'efficacité de filtration bactérienne. Le 3, acheté en parapharmacie, ne prétendait pas être plus qu'un masque " de confort " et n'arborait aucun marquage officiel, mais ressemblait à s'y méprendre à un masque chirurgical. Mais, "bonne nouvelle pour le porte-monnaie et la planète", annonce l'UFC-Que Choisir, les masques chirurgicaux peuvent en réalité se laver plusieurs fois en machine sans perdre leurs qualités de filtration. "Même si le prix des masques a tendance à diminuer depuis le début de la crise, il est toujours très supérieur à celui qui était pratiqué avant cette gigantesque crise sanitaire", a rappelé Franck Attia, rédacteur en chef d'UFC-Que Choisir, sur franceinfo. " Les masques chirurgicaux lavés font donc jeu égal, et au-delà, avec les plus performants des masques en tissu portant la garantie Afnor/DGA ", conclût l'association de consommateurs. En septembre, Philippe Vroman, enseignant-chercheur à l'École nationale supérieure des Arts et Industries textiles (ENSAIT) de Roubaix (Nord) faisait également état, sur France Bleu, d'un test de cinq lavages, à l'issue duquel les masques avaient gardé un niveau de filtration supérieur aux masques en tissu. Elle conclut donc que contrairement aux consignes officielles, mais conjointement avec ce qu'avaient déjà découvert des chercheurs sans publier les résultats de leurs expériences, " la réutilisation des masques chirurgicaux pour un usage non médical est donc envisageable sans compromettre leurs performances ". Après chaque lavage, les masques ont été séchés au sèche-linge puis repassés au fer doux.

Côté respirabilité, surprise, un des masques chirurgicaux ne remplissait pas les exigences des masques en tissu de la garantie officielle, à neuf comme après lavages, mais s'en approchait suffisamment pour assurer un usage confortable lors d'activités calmes.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL