Le Québec offre 500 $ par semaine aux chômeurs pour se recycler — Canada

Xavier Trudeau
Novembre 28, 2020

Une allocation de 500 $ par semaine leur sera versée pour toute la durée de leur formation.

Le ministre du Travail et de l'Emploi, Jean Boulet, a présenté jeudi cette nouvelle mesure d'aide d'une valeur de 114,6 millions de dollars, le Programme d'aide à la relance par l'augmentation de la formation (PARAF). Votre gouvernement est là pour accompagner les chômeurs pandémiques dans leur réorientation de carrière.

Pour participer au programme, il faudra avoir rencontré un agent d'aide à l'emploi d'ici le 31 mars prochain, avoir commencé sa formation au plus tard le 25 septembre 2021 et ne plus toucher l'assurance-emploi ou la prestation canadienne d'urgence.

Québec offrira 500 $ par semaine à des chômeurs qui accepteront de se requalifier, en plus de prendre en charge le coût des études et d'autres frais connexes. Le PARAF découle des consensus établis au Forum virtuel sur la requalification de la main-d'œuvre et sur l'emploi, tenu le 16 octobre dernier.

Des efforts seront notamment consentis pour mettre sur pied des parcours individualisés afin d'intégrer rapidement davantage de personnes dans les secteurs d'activité en déficit de main-d'œuvre qualifiée, comme la santé, la construction et les technologies de l'information. Une aide-cuisinière, elle, "pourrait suivre une attestation d'études collégiales en transformation des aliments et devenir manoeuvre en transformation ou travailler dans une salle d'une entreprise dans le secteur de la transformation alimentaire, où il y a une pénurie de main-d'oeuvre qui est particulièrement criante".

"Un ancien préposé à l'entretien d'un hôtel pourrait suivre un D.E.P. en entretien général d'immeuble et s'occuper de l'entretien ménager dans un hôpital", a-t-il poursuivi.

Québec estime à 20 000 le nombre de Québécois susceptibles de s'inscrire au PARAF, "en tenant compte des besoins que nous avons évalués avec les partenaires".

Les prestataires d'aide sociale peuvent, par exemple, continuer d'adhérer à Objectif emploi pour développer des compétences de base, a-t-il affirmé. On parle de formations de courte durée: des attestations d'études professionnelles de 300 à 400 heures, des attestations d'études collégiales de 600 à 800 heures, et des " microprogrammes " universitaires.

Les personnes intéressées peuvent contacter le bureau de Services Québec le plus près de chez elles, soit par une demande en ligne ou par voie téléphonique, a indiqué M. Boulet.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL