Lune: la Chine va lancer une sonde pour ramener des échantillons

Alain Brian
Novembre 26, 2020

Vue de la Mare Orientale de Lune capturée par la sonde Lunar reconnaissance orbiter. Une sonde destinée à collecter des roches lunaires va être envoyée vers la Lune dans les prochains par la Chine, qui effectue les derniers préparatifs. Il s'agit de la première tentative du pays pour récupérer des échantillons d'un corps céleste extraterrestre. Lundi 23 novembre à 21h30 (heure française) une surpuissante fusée Longue Marche 5 s'est envolée du centre spatial de Wenchang, sur l'île de Hainan, pour mettre sur orbite un vaisseau complexe de plus de 8 tonnes.

La Chine annonce que le lancement d'une fusée pour une mission sans équipage sur la lune s'est déroulée avec succès mardi matin (heure locale). Chang'e 5 se chargera d'extraire deux kilos de roche et de poussière du glacial sol lunaire, creusé sur 2 mètres de profondeur. Ils pourraient aider les scientifiques à mieux comprendre l'histoire de la Lune. L'organisation aéronautique européenne ESA supportera les collègues chinois durant la mission.Un explorateur robotisé collectera et prélèvera des roches sur la lune, afin de les ramener sur la Terre et ce, pour la première fois depuis 1976. Le retour des échantillons sur Terre devrait intervenir vers début ou mi-décembre. Ce n'est pas la première fois que la Chine lance un engin vers la Lune.

Il a envoyé son premier astronaute dans l'espace en 2003, espère assembler une grande station spatiale à l'horizon 2022, et entend envoyer des hommes sur la Lune d'ici une dizaine d'années.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL