Quand un député LREM fait l'éloge d'Aya Nakamura et de ses expressions

Pierre Vaugeois
Novembre 20, 2020

Une reconnaissance étonnante quand on sait qu'Aya Nakamura - née au Mali et arrivée en France dans son enfance - a justement souvent été attaquée sur les paroles de ses chansons composées d'argot ou d'expressions peu connues du grand public. Mercredi, la commission des Lois de l'Assemblée nationale a examiné et validé une proposition de loi visant à inscrire l'accent parmi les critères de discrimination tels que l'origine, le sexe ou encore le handicap ou la religion. "La richesse de la langue c'est certes son évolution permanente qui rend le Français vivant, c'est sa créativité". Et c'est pour ça d'ailleurs que face aux anglicismes, nous avons intérêt nous aussi à réinventer en permanence notre langue.

En marge d'un débat sur la loi sur les accents, un député La République en marche a estimé que la chanteuse participait à la réinvention d' "un certain nombre d'expressions françaises".

"Elle est en train de porter au niveau international de nouvelles expressions et d'évolutions de la langue. Et ça, ce sont des choses extrêmement fortes", a-t-il vanté. Et au premier rang des défenseurs d'Aya Nakamura, qui vient de sortir son troisième album Aya, un député est monté au créneau pour la prendre en guise d'exemple.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL