Un demi-million de tests antigéniques en Auvergne-Rhône-Alpes

Evrard Martin
Novembre 15, 2020

La campagne a commencé dès le 2 novembre.

Comment le test fonctionne?

Ils serviront aussi au dépistage des passagers aériens, en particulier pour les liaisons entre la métropole et les territoires ultra-marins, afin d'offrir des possibilités supplémentaires aux personnes qui n'auraient pas pu bénéficier d'un test RT-PCR. Le prélèvement effectué est mis dans un fluide permettant de détecter les antigènes viraux à l'aide d'un réactif contenant des anticorps.

L'Agence régionale de santé (ARS) d'Auvergne-Rhône-Alpes a annoncé vendredi déployer dans la région 552.000 tests rapides antigéniques pour déceler le coronavirus, répartis dans les douze départements selon leur démographie et en fonction de la situation épidémiologique du territoire.

Ces tests antigéniques permettent de rendre un résultat rapide (dans les 15 à 30 minutes), ils viennent en complément des tests PCR réalisés dans les laboratoires de biologie médicale, hospitaliers ou de ville.

Les tests antigéniques peuvent aussi être utilisés dans le cadre d'autres opérations de dépistages ciblées comme par exemple dans les établissements pénitentiaires, les établissements d'enseignement supérieur, les personnels des établissements d'hébergement collectif, ou dans d'autres situations ponctuelles nécessitant un dépistage massif.

200.000 tests sont consacrés au service d'accueil des urgences, afin d'adapter la prise en charge.

Ces tests peuvent être effectués dans les cabinets médicaux, infirmiers et pharmacies d'officine, dans des locaux adaptés, sans démarche administrative de déclaration préalable.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL