Vers une réouverture des commerces "non essentiels" le 27 novembre — Reconfinement

Xavier Trudeau
Novembre 19, 2020

" À chaque fois qu'un ministre parle, ça va dans un sens différent", soupire Yohann Petiot.

Noël arrive à grands pas et les commerces dit "non essentiels" ne savent toujours pas quand ils vont pouvoir rouvrir.

En parallèle, le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a demandé mercredi aux acteurs de la distribution de "décaler" le Black Friday. "J'aurai l'occasion de leur en parler pour leur demander de faire preuve de sens des responsabilités et examiner toutes les possibilités de décaler cette opération qui n'a pas de sens dans les circonstances actuelles", a-t-il ajouté.

De nombreux élus se sont déclarés solidaires des commerces de proximité.

La France a dépassé mardi 17 novembre la barre des deux millions de cas confirmés de Covid-19 depuis le début de l'épidémie, a affirmé le directeur général de la Santé Jérôme Salomon.

Selon Bercy, " cette demande ne préjuge en rien de la décision sur la date de réouverture des commerces ".

Mais contrairement aux dates des soldes, le gouvernement n'a pas la main sur la tenue de telles opérations promotionnelles d'initiative privée.

"Je voudrais appeler tous les acteurs économiques, que ce soit la grande distribution, les acteurs du commerce digital, au sens des responsabilités en leur posant cette simple question: est-ce que vraiment, vendredi prochain, c'est la bonne date pour organiser un Black Friday?"

Le directeur général d'Amazon France, Frédéric Duval, a souhaité, ce mercredi, sur France Inter, " que les petits commerces ouvrent le plus vite possible. Je pense qu'il ne faut pas attaquer le e-commerce.

"Nous avons commencé la décroissance de l'épidémie (...) Cela ne veut pas dire que nous avons vaincu le virus ou que l'épidémie serait terminée, ça veut dire que nous sommes toujours en phase de circulation active importante du virus mais que nous sommes en train de reprendre le contrôle sur la dynamique de l'épidémie", a-t-il tempéré.

Emmanuel Macron s'exprimera la semaine prochaine pour annoncer sur quels points le confinement sera assoupli.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL