Yohann Malory, le parolier de Johnny Hallyday et Jenifer, accusé d'agression sexuelle

Pierre Vaugeois
Novembre 17, 2020

Aussi connu sous le nom de Tyron Carter dans le monde du rap, Yohann Malory est devenu en quelques années un parolier à succès de la variété française.

Pardonne-moi de Johnny Hallyday, Maman de Louane, Appelle la police mon amour de Jenifer ou encore Les planètes de Matt Pokora, le musicien de 35 ans a travaillé sur près de 130 chansons selon la SACEM.

Yohann Malory avait participé au dernier album de Lola Le Lann.

Après le dépôt de quatre plaintes, une enquête a été ouverte par le parquet de Paris contre Yohann Malory pour agressions sexuelles, rapporte Le Parisien. "Mercredi dernier, peu après mon post annonçant la sortie prochaine de mon album, j'ai reçu un message témoignant d'actes effroyables et intolérables accusant un des auteurs de mes chansons, preuves à l'appui, révèle-t-elle. Et j'ai appris peu après l'existence de plusieurs plaintes ainsi qu'un nombre considérable de témoignages à l'encontre de cette même personne". "Seulement il y a toujours un moment où la vérité vous rattrape". Et je ne veux pas perdre une minute de plus à chanter les paroles d'un tel mensonge " avait fait savoir l'actrice et musicienne, sans citer l'homme concerné, dans un long texté publié sur Instagram. Qu'on fasse confiance aux jeunes artistes féminines. De son côté l'avocat de l'accusé, Maître Antoine Vey, indique que "depuis fin 2019, [son] client est victime de publications calomnieuses et très évolutives sur les réseaux sociaux, orchestrées par un groupe de personnes de manière concertée et malveillante " et " n'entend pas répondre publiquement à cette campagne infondée". La démarche qui consiste à accuser quelqu'un par voie de presse, avant même qu'il n'ait été entendu par l'autorité judiciaire, n'est pas acceptable. Nous exercerons désormais tous les recours pour faire respecter son droit à la présomption d'innocence. Pourtant, les avocats de trois des quatre plaignantes assurent qu'il "existe de nombreux témoignages concordants sur les agissements du mis en cause ". "De nouvelles plaintes pourraient suivre " préviennent Me Yassine Bouzrou et Me Lydia Djebaili.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL