Zones rouges | Trop tôt pour desserrer l'étau, dit François Legault

Evrard Martin
Novembre 6, 2020

Parce que les rassemblements de personnes sont des vecteurs de propagation de la COVID-19, le gouvernement du Québec estime que ce ne serait "pas une bonne idée " de rouvrir les restaurants, les gyms ou les salles de spectacle dans les zones rouges, a indiqué le premier ministre du Québec, François Legault, en point de presse aujourd'hui. En point de presse, le ministre de la Santé, Christian Dubé, a reconnu ces derniers jours que Montréal avait "très, très bien performé" récemment, mais il a jugé qu'il était encore trop tôt pour envisager un assouplissement des mesures.

Pour lui, il ne pourra y avoir de relâchement " tant qu'on n'est pas en meilleur contrôle ". Dans le cas de Montréal et Québec, la situation s'améliore.

Le premier ministre souhaite entre autres pallier la solitude chez les étudiants.

Québec étudie la possibilité d'assouplir les règles afin de permettre des rencontres individuelles entre deux personnes. Un jeune pourrait rencontrer un autre jeune.

La suggestion de la Dre Mylène Drouin de la santé publique de Montréal a particulièrement retenu l'attention jeudi matin.

François Legault a indiqué qu'il a toujours accepté les recommandations du D Arruda depuis le début de la pandémie et qu'il est allé plus loin dans certains cas.

Le député péquiste Martin Ouellet a quant à lui exigé que le gouvernement donne suite aux recommandations formulées par la Santé publique de Montréal. C'est important que la population ait une ligne claire et une communication un peu unique. "C'est un document qui est pertinent pour qu'on comprenne ce qui motive les décisions de confinement social du gouvernement de François Legault", a-t-il martelé.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL