Coronavirus : les commerçants demandent de pouvoir ouvrir les dimanches en janvier

Xavier Trudeau
Décembre 31, 2020

L'objectif: obtenir "le renouvellement de la procédure dérogatoire collective" comme en novembre et décembre pour ouvrir leurs commerces tous les dimanches de janvier. C'est pourquoi, ce lundi 28 décembre, elle a demandé au gouvernement l'ouverture des commerces dits non essentiels le dimanche pour le mois de janvier, anticipant la diminution des aides. " Afin de profiter du possible regain de confiance des Français pour l'avenir, lié à l'arrivée du vaccin, les commerçants demandent donc de "pouvoir ouvrir tous les dimanches de janvier", en attendant les Soldes déjà repoussés à fin janvier 2020".

Le président du CDCF plaidait, lundi 28 décembre 2020, en faveur de cette extension de la dérogation: " Il faut que nous puissions faire notre métier en janvier. Malgré le succès du Black Friday début décembre, des secteurs comme l'équipement de la personne termineront 2020 sur une baisse de 20% de leur chiffre d'affaires.

Le second confinement du mois de novembre a eu un impact significatif sur l'activité des commerçants durant la fin de l'année.

Les commerces pourraient donc ouvrir et employer du personnel salarié les dimanches 3 janvier, 10 janvier, 17 janvier, 24 janvier et 31 janvier 2021. Une décision prise pour permettre aux commerçants de bénéficier de deux semaines supplémentaires pour écouler leurs stocks sans avoir à brader les prix et ainsi permettre à leur trésorerie de se maintenir.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL