Covid-19 au USA : vacciné, un infirmier testé positif une semaine après

Evrard Martin
Décembre 31, 2020

Selon le site, l'homme, 45 ans, infirmier dans deux hôpitaux locaux différents, a au préalable déclaré dans un message posté sur Facebook le 18 décembre, avoir reçu une première injection du vaccin Pfizer.

Un test effectué à l'hôpital confirme dans la foulée qu'il est bien positif au coronavirus.

Six jours plus tard, à la veille de Noël, Matthew est tombée malade après avoir travaillé dans une unité Covid. Si le timing pose question, il n'est cependant pas étonnant, comme l'explique Christian Ramers, spécialiste des maladies infectieuses.

Un infirmier en Californie a été testé positif au COVID-19 plus d'une semaine après avoir reçu le vaccin de Pfizer, a rapporté mardi une filiale d'ABC, mais un expert médical et le fabricant américain de médicaments ont déclaré que le corps avait besoin plus de temps pour renforcer sa protection.

"Grâce aux essais cliniques nous savons qu'il faut environ 10 à 14 jours pour commencer à développer une protection contre le vaccin", a par ailleurs fait savoir le Dr Ramers.

Ramers a poursuivi en disant qu'il est possible que l'infirmier ait contracté le virus avant de recevoir la première dose de vaccin.

Le fabricant Pfizer rappelle que deux doses sont nécessaires pour atteindre une immunité de l'ordre de 95%. L'infectiologue, qui déclare avoir pu constater d'autres cas similaires, pointe que l'infirmier peut tant avoir été infecté avant d'avoir été vacciné qu'après, compte tenu de la période d'incubation du vaccin.

" On entend les professionnels de la santé se montrer très optimistes quant au début de la fin, mais le déploiement du vaccin sera lent et prendra des semaines, voire des mois", a conclu le Dr Ramers.

Le vaccin a commencé à se déployer lentement à travers les États-Unis, de nombreux premiers intervenants et travailleurs de la santé étant parmi les premiers à le recevoir.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL