Covid-19 : le vaccin Sanofi-GSK ne sera prêt que fin 2021

Evrard Martin
Décembre 11, 2020

Revers majeur pour Sanofi et GSK dans la course au vaccin.

Les laboratoires français et britannique ont annoncé, ce vendredi, que leur vaccin anti-Covid ne serait pas prêt avant fin 2021, après des résultats moins bons qu'attendu dans les premiers essais cliniques.

Le vaccin contre le Covid-19 développé par Sanofi et GSK repose sur la technologie de protéine recombinante que le laboratoire français a employée pour produire un vaccin contre la grippe et sur la technologie éprouvée de production d'adjuvants à usage pandémique mise au point par le groupe britannique.

La conduite du programme " est retardée afin d'améliorer la réponse immunitaire chez les personnes âgées ", indiquent les groupes dans un communiqué. Les résultats positifs de cette étude pourraient ensuite donner lieu à la soumission de demandes d'approbation auprès des autorités sanitaires au second semestre de l'année prochaine, ce qui aura pour effet de reporter au quatrième trimestre de 2021 la mise à disposition potentielle du vaccin, qui était initialement prévue au début du second semestre 2021.

Toutefois, les résultats intermédiaires des premiers essais (phase 1/2) ont montré une réponse inférieure aux attentes.

"La formulation du produit n'est pas satisfaisante".

Pour cela, les laboratoires conduiront une phase d'essai complémentaire à partir de février en s'appuyant sur un test récemment mené sur des primates non humains avec une formulation d'antigènes améliorée.

" Nous sommes naturellement déçus de devoir annoncer ce retard, mais toutes les décisions que nous prenons sont et resteront toujours motivées par des considérations scientifiques", ajoute Thomas Triomphe, vice-président exécutif et responsable de Sanofi Pasteur.

Celui-ci a montré que "le candidat-vaccin pourrait conférer une protection contre les pathologies pulmonaires et entraîner l'élimination rapide du virus dans les voies nasales et les poumons en l'espace de deux à quatre jours", souligne le communiqué. Les résultats de ce nouveau test sont " excellents", assure Thomas Triomphe.

Ainsi, onze vaccins à travers le monde sont déjà passés en dernière phase d'essais cliniques. "Il reviendra à nos partenaires de décider s'ils veulent commander des doses".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL