La mécanique céleste, le couchant et la conjonction Saturne et Jupiter — Sète

Alain Brian
Décembre 23, 2020

Les deux plus grosses planètes du système solaire n'ont jamais été aussi proches depuis 1623!

Il y a deux jours, les férus d'astronomie ont assisté à un magnifique spectacle: la "grande conjonction ".

Ce rendez-vous inhabituel s'est produit de manière fortuite le jour du solstice d'hiver pour l'hémisphère nord.

"Les deux planètes seront en fait distantes l'une de l'autre d'environ 600 millions de kilomètres le 21 décembre", explique-t-il. Mais en raison de leur alignement par rapport à la Terre, elles semblaient plus proches l'une de l'autre qu'à tout moment depuis près de 400 ans.

Le phénomène sera observable sur une bande de territoire englobant l'Ouest de l'Europe (Irlande, Grande-Bretagne, France, Espagne, Portugal) et une large partie de l'Afrique.

En Inde, des centaines de fans d'astronomie se sont rassemblés au Musée industriel et technologique Birla de Calcutta, où ils ont pu admirer la danse cosmique à travers un télescope.

Le 21 décembre marque également le solstice d’été dans l’hémisphère sud. Crédits Iakov Kalinin
Le 21 décembre marque également le solstice d’été dans l’hémisphère sud. Crédits Iakov Kalinin

Et au Koweït, des astrophotographes se sont rendus dans le désert à l'ouest de la ville de Koweït pour capturer cet événement unique.

Après le coucher du Soleil, à 18h22 GMT (19h22 heure de Paris), les deux géantes gazeuses apparaîtront dans le même champ de vision d'un instrument d'observation.

Ces conjonctions entre Jupiter et Saturne interviennent environ tous les 20 ans, la dernière ayant eu lieu en 2000, mais il est très rare que la distance minimale entre les deux planètes soit si petite. En effet, Jupiter et Saturne étaient alignées dans le ciel pour former une double planète.

"Même avec une simple paire de jumelles, on pourra voir dans le même champ les bandes équatoriales de Jupiter et ses satellites principaux, ainsi que les anneaux de Saturne", se réjouit l'astronome Florent Deleflie, de l'Observatoire de Paris. La visibilité était apparemment meilleure la fois précédente au Moyen Âge, le 4 mars 1226 pour être précis.

Jupiter, qui est la plus grande planète, met 12 ans à tourner autour du Soleil, tandis que Saturne met 29 ans. Et tous les vingt ans environ, les deux planètes semblent donc se rapprocher lorsqu'on observe la voûte céleste depuis la Terre.

Les meilleurs pour la fin...

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL