Le groupe Aldi confirme la fermeture de 31 magasins Leader Price

Xavier Trudeau
Décembre 25, 2020

Publié le 22 déc. Le magasin de l'avenue du Général-de-Gaulle, à Auray, ne figure pas sur la liste des 31 magasins condamnés, pour lesquels Aldi cherche un repreneur et dont les salariés pourraient être reclassés au sein du groupe. "Ils s'en fichent, on est des matricules", ironise, amer, le délégué syndical CGT de Leader Price Laurent Lemoult, basé à Troyes dans l'Aube.

Quatre magasins Leader Price de la Marne font partie de la vague de 31 magasins qui seront fermés en France à l'été prochain, s'ils n'ont pas trouvé d'ici là un repreneur, selon les informations de France Bleu Champagne-Ardenne. "Ils seront en sureffectif, donc ils vont chercher tous les motifs pour les faire partir", assure Laurent Lemoult. "Malgré les promesses de maintien dans l'emploi de la direction d'Aldi tout le temps des négociations du rachat de Leader Price, la direction d'Aldi France vient d'annoncer une première salve de fermetures", déplore pour la CGT Commerce, syndicat majoritaire chez Leader Price, dans un communiqué. Des magasins, "pour des raisons de concurrence ou de trop grande proximité avec notre réseau, ne seront pas convertis et seront cédés ", a cependant reconnu Aldi, sans préciser le nombre de sites concernés. "Les salariés seront naturellement accompagnés et bénéficieront de mobilités internes au sein du réseau d'Aldi", a confirmé la direction du groupe.

Le rachat par Aldi au géant de la distribution Casino de 545 magasins Leader Price, 2 supermarchés Casino et 3 entrepôts a été officialisé le 30 novembre pour 717 millions d'euros.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL