Boeing vise des appareils sans pétrole d'ici 2030

Xavier Trudeau
Janvier 25, 2021

Boeing s'engage à livrer des avions de ligne pouvant voler avec 100% de carburant sans pétrole d'ici 2030, a indiqué l'avionneur américain hier dans un communiqué.

Afin de respecter l'engagement de l'aviation à réduire les émissions de carbone de 50 % par rapport aux niveaux de 2005 d'ici 2050, les avions devront pouvoir voler avec des carburants d'aviation 100 % durables bien avant 2050.

" Notre secteur et nos clients se sont engagés à lutter contre le changement climatique, et les carburants d'aviation durables sont la solution la plus sûre et la plus mesurable pour réduire les émissions de carbone de l'aviation dans les décennies à venir ", a commenté le responsable des avions civils chez Boeing, Stan Deal.

Les carburants d'aviation durables peuvent être fabriqués à partir d'une grande variété de matières premières, y compris des plantes non-comestibles, des déchets agricoles et forestiers, des déchets ménagers non-recyclables, des dégagements gazeux des usines industrielles et d'autres sources.

"L'avionneur américain annonce avoir déjà effectué avec succès des vols d'essai fonctionnant à 100% avec du " carburant d'aviation durable " (en anglais " sustainable aviation fuels", SAF). La production actuelle de carburant d'aviation durable est de 50 millions de litres par an, or il faudrait atteindre les 7 milliards pour "atteindre un point de bascule où l'ampleur de la production ferait suffisamment baisser les coûts de ces carburants pour concurrencer le carburéacteur", selon l'IATA. Le constructeur américain prévoit de travailler avec les motoristes, ses fournisseurs et les régulateurs sur les changements techniques à apporter pour permettre aux avions de voler uniquement avec des SAF.

Et continue en parallèle à travailler sur des moteurs pouvant être propulsés à l'électricité ou à l'hydrogène.

L'aviation commerciale représente actuellement environ 2% des émissions mondiales de dioxyde de carbone et environ 12% des émissions du secteur des transports, selon les données de l'ATAG (Air Transport Action Group), groupement d'experts du secteur aéronautique.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL