Carrefour courtisé par le canadien Couche-Tard

Xavier Trudeau
Janvier 13, 2021

Dans une très courte déclaration, Carrefour a indiqué avoir été approchée dans une démarche amicale, par le groupe Alimentation Couche-Tard pour un projet de rapprochement.

A la Bourse de Paris, l'action Carrefour prenait 15,3% mercredi vers 15h55, à 17,83 euros.

"Les termes de la transaction sont toujours en cours de discussions et demeurent soumis à une vérification diligente, mais la rémunération proposée devrait en grande majorité être en numéraire", précise le groupe canadien, qui se montre prudent: "il n'y a aucune certitude" quanyt au fait que ces discussions "déboucheront sur un accord ou une opération".

L'action de Couche-Tard a cédé 8 % de sa valeur au début de la séance boursière de mercredi à Toronto.

C'est un groupe inconnu chez nous qui a donc déclaré sa flamme à Carrefour.

Couche-Tard s'est engagé à tenir les marchés financiers informés de tout développement significatif à cet égard.

Le distributeur canadien a réalisé un chiffre d'affaires de 54,13 milliards de dollars américains (44,32 milliards d'euros) lors de l'exercice qui s'est achevé fin avril 2020. Créé au Québec en 1980 avec un seul magasin, Couche-Tard est néanmoins devenu en quarante ans un géant mondial des magasins de proximité - nommés "dépanneurs" dans la province francophone -, des supérettes aux heures d'ouverture très élargies proposant une sélection restreinte de produits d'alimentation, des journaux et des cigarettes. Selon les prévisions des analystes recensées par FactSet, Carrefour devrait avoir réalisé en 2020 un chiffre d'affaires de 71,96 milliards d'euros.

Dans un bref communiqué publié mardi soir, Couche-Tard affirme avoir amorcé des discussions exploratoires avec la société française en vue d'un potentiel rapprochement amical entre les deux entreprises. L'entreprise a récemment pris des mesures pour s'étendre en Asie.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL