Covid-19 : 12 582 personnes vaccinées en Occitanie

Evrard Martin
Января 13, 2021

Aura-t-on atteint les objectifs du gouvernement fin janvier?

Ces résultats préliminaires sortent d'une étude menée par le virologue Bruno Lina, transmise au ministre de la Santé, Olivier Véran, comme le rapporte BFM. "La France se situe mieux que l'ensemble des pays européens". Dans les Hauts-de-France, le cap des 10 000 vaccinés a été dépassé lundi 11 janvier 2021.

Le gouvernement espère atteindre les 400.000 personnes vaccinées contre le Covid-19 à la fin de la semaine, notamment dans les Ehpad où jusqu'ici moins de 30.000 résidents ont reçu le vaccin, a indiqué mardi la ministre déléguée chargée de l'Autonomie, Brigitte Bourguignon. La campagne a débuté le 26 décembre dernier, sous le feu des critiques, pointant la lenteur du processus de vaccination.

Rappelons toutefois que la campagne n'est, pour l'heure, ouverte qu'aux personnes âgées en établissements, et aux soignants, aides à domicile et pompiers de plus de 50 ans ou présentant des comorbidités.

"Sur la question du vaccin, le ministère de la Santé estime qu'" il n'y a pas à ce jour de données scientifiques permettant de savoir s'il y a un bénéfice ou un risque particulier à vacciner les personnes qui ont déjà été infectées ": " Plus précisément, les données dont on dispose avec un recul moyen de 3 mois montrent qu'il n'y a pas d'effet indésirable grave particulier lorsqu'une personne ayant déjà eu le Covid se fait vacciner.

La campagne vaccinale a accéléré ces derniers jours en Normandie. Si le vaccin Pfizer/BioNTech a été livré partout en France, celui de Moderna récemment autorisé sera lui, envoyé aux endroits où la circulation du virus est la plus active (Région PACA ou Bourgogne-Franche-Comté) par exemple. L'Occitanie arrive en cinquième position avec 300 vaccinés pour 100 000 habitants, derrière la Nouvelle-Aquitaine (373 vaccinés pour 100 000 habitants), la Bourgogne-France-Comté (351 vaccinés pour 100 000 habitants) et l'Ile-de-France (331 vaccinés pour 100 000 habitants). "Il reste à vacciner au moins 59,75 % des Français avant d'atteindre un taux de vaccination de 60 %", qui pourrait représenter un seuil d'immunité collective, sans toutefois aucune garantie.

D'autres rapports

Discuter de cet article