COVID-19 : le gouvernement français face à de nouvelles décisions

Evrard Martin
Janvier 14, 2021

On fait le point.

Lancée le 27 décembre, la campagne de vaccination contre le coronavirus en France a été pointée du doigt pour sa relative lenteur, comparée aux pays voisins.

Le virologue Bruno Lina, qui coordonne cette enquête, "me disait hier qu'il trouvait à peu près 1% de variant d'origine anglaise parmi les PCR positives en France", a affirmé Olivier Véran lors d'une audition devant la commission des affaires sociales du Sénat. Entre les vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna, la France attend pour tout le mois de janvier 2,6 millions de doses.

Mardi 12 janvier l'Agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte-d'Azur a annoncé qu'un cluster marseillais, en lien avec ce variant, est "maîtrisé et sous contrôle".

Dans le Grand-Est, les chiffres sont dans la moyenne, avec 11 335 vaccinations.

Dans ce contexte, les autorités ont affiché leur volontarisme pour accélérer la campagne de vaccination, après un démarrage poussif par rapport à d'autres pays. "Au rythme actuel (moyenne des 7 derniers jours), l'objectif du million de personnes vaccinées sera atteint le 12 février 2021", indique CovidTracker.

Il s'agit aussi des aides à domicile de plus de 50 ans ou présentant des comorbidités et les personnes handicapées vulnérables prises en charge dans les foyers d'accueil médicalisés et les maisons d'accueil spécialisées, ajoute le ministère dans un communiqué.

Mercredi, Nancy a officiellement inauguré la vaccination pour les plus de 75 ans en ville, qui démarrera lundi au niveau national. En chiffres bruts, c'est l'Île-de-France qui a vacciné le plus de personnes (30 248) devant la Nouvelle-Aquitaine (18 841) et l'Occitanie (12 582). L'Occitanie se hisse en quatrième position, avec 17 779 personnes ayant reçu au moins une dose du vaccin. En Ile-de-France, le taux d'incidence, qui mesure le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants sur une semaine, a bondi en un jour de 148 à 186, selon des chiffres arrêtés au 8 janvier, alors que l'exécutif à fixé à 200 le seuil à partir duquel le couvre-feu peut être avancé de 20H00 à 18H00.

Toujours selon CovidTracker, seuls 0,28 % des Français ont été vaccinés pour l'heure.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL