Covid-19 : le vaccin Moderna arrive en France, ce qu'il faut savoir

Xavier Trudeau
Janvier 13, 2021

La société allemande BioNTech a récemment affirmé que le vaccin développé en partenariat avec Pfizer s'avérait efficace contre une mutation clé présente dans les variantes de coronavirus découvertes en Grande-Bretagne et en Afrique du Sud.

L'agence du médicament Swissmedic a indiqué que le vaccin avait démontré une "forte efficacité " et qu'il pouvait être déployé immédiatement dans le plan de vaccination du pays.

La FDA, s'alignant totalement sur les rappels à l'ordre de Pfizer qui a martelé que "l'efficacité et la sécurité du vaccin n'ont pas été évaluées pour d'autres calendriers ", s'oppose donc très clairement au choix fait par la Grande-Bretagne, dans l'optique de permettre au plus grand nombre possible de personnes de recevoir au moins une dose d'un vaccin contre la Covid-19, d'espacer jusqu'à douze semaines l'injection des deux doses.

Selon Nora Kronig, cela signifie qu'avec les volumes dont il dispose à ce stade le pays est en mesure "de vacciner 4% de la population adulte sur un régime de deux doses ".

Le vaccin de la biotech - basé sur la technologie de l'ARN messager - a reçu vendredi le feu vert de la Haute autorité de santé (HAS) française, deux jours après avoir reçu celui de l'Union européenne. L'Europe a commandé 160 millions de doses au fabricant américain, qui seront réparties entre les 27 États membres.

La production du principe actif du vaccin est assurée par le laboratoire pharmaceutique Lonza, en Suisse, puis le vaccin est finalisé et mis en flacons par le sous-traitant pharmaceutique Rovi, en Espagne, rappelle le laboratoire dans son communiqué. Le groupe logistique suisse Kuehne + Nagel s'occupera du transport du vaccin. Le transport devrait se faire par la route.

Quatre régions vont bénéficier en priorité des premières doses du vaccin Moderna. Une fois décongelé, le vaccin Moderna reste à la température du réfrigérateur pendant 30 jours supplémentaires. Le nombre de doses n'a pas non plus été officialisé, bien que le virologue Pierre Van Damme ait évoqué la semaine dernière quelque 20.000 doses lors de la première livraison.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL