Covid-19 : Olivier Véran annonce l’accélération de la campagne de vaccination

Evrard Martin
Janvier 9, 2021

Accablé de critiques, le gouvernement tente de reprendre la main sur la campagne de vaccination contre le Covid-19 en France. "Amplifier, accélérer et simplifier", a annoncé, ce mardi le ministre de la Santé Olivier Véran au micro de RTL.

"Invité sur RTL, le ministre a souligné que " le rythme de croisière de la vaccination " va " rejoindre celui de nos voisins dans les prochains jours ", notant que " la vaccination c'est le moyen dont nous disposons pour pouvoir sortir la tête de l'eau et en finir " avec l'épidémie du coronavirus. Vous avez peut-être du mal à vous y retrouver. Voici les prochaines étapes. Quelques jours après, la campagne de vaccination a été officiellement lancée dans les pays de l'Union européenne.

Hors de l'Europe, c'est en effet l'Israël qui occupe la première place avec plus de 14 millions de personnes vaccinées. Cette vaccination à grande échelle pourra aller bien plus vite "directement en ville".

Seront alors vaccinés en priorité outre les personnes âgées de plus de 50 ans, les travailleurs des secteurs essentiels. Cette décision a été rendue publique le 31 décembre, après un avis de l'INSPQ, afin de maximiser l'inoculation dans un contexte où les doses de vaccin sont livrées graduellement. Il a également annoncé l'élargissement aux pompiers et aides à domicile de plus de 50 ans la campagne de vaccination, pour le moment réservée aux résidents des établissements pour personnes âgées (Ehpad) et aux soignants d'au moins 50 ans. Au menu: point sur la campagne de vaccination, le report la réouverture des restaurants et bars au-delà du 20 janvier.

"Le souci" de donner de "la visibilité sera au coeur du discours du Premier ministre demain", a seulement déclaré Gabriel Attal, en refusant de donner des indications sur les décisions prises lors du Conseil de défense qui s'est tenu dans la matinée avant le premier Conseil des ministres de l'année.

"La semaine prochaine, ce sera 300 centres et, d'ici la fin du mois de janvier, il y aura 500 à 600 centres qui seront accessibles pour la ville", a-t-il poursuivi.

Une avance d'un mois sur le calendrier initial qui prévoyait le tour de cette catégorie pour la fin du mois de février.

Enfin, dernier changement d'ici à la fin du mois de janvier: la mise en place d'un système d'inscription pour les Françaises et les Français souhaitant se faire vacciner. Mais si le ministre écarte pour l'instant l'hypothèse d'un reconfinement, laissant à Jean Castex le soin de présenter de nouvelles mesures ce jeudi concernant notamment le report de l'ouverture des commerces et lieux culturels, les déclarations de ce mardi sont loin de constituer un véritable plan à la hauteur de la pandémie. À quoi cela servira-t-il? Ce dispositif devrait permettre d'ajuster le nombre de doses nécessaires.

Afin d'accélérer les opérations, le gouvernement a décidé, comme le Royaume-Uni, de différer jusqu'à 6 semaines l'injection de la 2e dose du vaccin Pfizer.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL