Crash d'un Boeing 737-500 en mer de Java

Claudine Rigal
Janvier 10, 2021

Un Boeing 737-500 de la compagnie Sriwijaya Air Flight qui transportait 62 personnes.

Le secteur du transport aérien en Indonésie a régulièrement connu des tragédies ces dernières années et plusieurs compagnies aériennes de ce pays ont été interdites en Europe et aux Etats-Unis dans le passé. Des premiers débris ont été ramenés au principal port de Jakarta, dont un pneu d'avion et un pantalon rose d'enfant.

Le site de suivi du trafic aérien Flightradar24, spécialisé dans l'analyse des données de vol, affirme que le vol SJ182 " a perdu plus de 10.000 pieds d'altitude en moins d'une minute quatre minutes après avoir quitté Djakarta ". Le ministère n'a pas précisé si le signal provenait de la boîte noire de l'appareil.

L'avion de Sriwijaya n'appartient pas à la nouvelle génération controversée de Boeing 737 MAX, mais est un Boeing 737 " classique", vieux de 26 ans.

Le vol parti de l'aéroport international de Jakarta Soekarno-Hata prend 90 minutes pour arriver à Pontianak. "Ma femme m'a envoyé une photo du bébé aujourd'hui (.) comment mon cœur pourrait-il ne pas être brisé", a-t-il indiqué dimanche soir.

Selon la version indonésienne de CNN, des résidents locaux auraient entendu deux explosions ce samedi, en début d'après-midi.

Un épisode qui rappelle le crash survenu en 2018 en Indonésie dans lequel 189 personnes avaient trouvé la mort.

Cet accident et un autre impliquant le même modèle d'avion en Ethiopie ont été attribués à des défauts techniques et le constructeur aéronautique américain s'est vu infliger cette semaine d'une amende de 2,5 milliards de dollars pour avoir induit les autorités en erreur au cours du processus d'approbation de cet appareil.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL