DIRECT VIDÉO - Coronavirus : le gouvernement fait le point sur l'état de l'épidémie

Pierre Vaugeois
Janvier 28, 2021

Le ministre de la Santé Olivier Véran devrait faire le point sur la propagation du Covid-19 en France. Or, le variant anglais, notamment, est beaucoup plus contagieux. Un paramètre positif qui est la vaccination des personnes vulnérables. Cet avis précise que "les données disponibles actuellement sont insuffisantes pour évaluer l'efficacité des vaccins au-delà de 65 ans ".

Le ministre est interrogé sur la tension dans les services hospitaliers. "3100 patients en réanimation atteints de Covid".

Le risque de saturation dans les hôpitaux est encore évoqué: "On est presque aujourd'hui au niveau des réanimations du mois d'octobre". Je peux vous citer des hôpîtaux qui transfèrent des malades au sein d'une région. Nous ne sommes pas très loin d'envisager des transferts de patients inter-régionaux. Olivier Véran va s'exprimer dès 14 heures.

Le but de ce point de situation, a-t-il dit, est de "saisir les enjeux du moment" et de "comprendre les décisions qui seront prises dans les prochains jours". "Nous devons tenir encore", demande-t-il.

"La grande différence aujourd'hui est que la dynamique n'est pas exponentielle c'est vrai, mais à nouveau le nombre de réanimations augmente, c'est factuel", a expliqué Olivier Véran.

Covid-19: «Nous ne sommes pas dans une vague épidémique», selon Olivier Véran
Covid-19 : ce qu'il faut retenir de la brève intervention d'Olivier Véran

Or, la part de ces variants continuent à progresser en France.

Concernant le couvre-feu généralisé, si la mesure "a montré son efficacité", celle-ci "s'estompe et cela ne suffit plus à faire reculer le virus". "Je les considère comme des nouveaux virus (.) Le couvre feu et les autres mesures ne sont pas suffisantes". Une initiative qui ne convainc pas les oppositions, toujours critiques: "le concertation commence après qu'en réalité les décisions aient été prises", a tweeté le numéro un du PS Olivier Faure.

"Nous ne sommes plus dans une vague épidémique qui emporte tout" a résumé Olivier Véran mais dans "une circulation élevée du virus, un plateau montant qui reste à un niveau élevé".

À 20h30, ce sera au tour de Gabriel Attal, de s'adresser aux médias et aux français. Gabriel Attal a aussi indiqué mercredi que "différents scénarios" sont à l'étude, qui vont "du maintien du cadre actuel", piste qu'il a jugée "peu probable", jusqu'à "un confinement très serré".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL