La valeur du Bitcoin dépasse le montant record de 40.000 dollars

Xavier Trudeau
Janvier 11, 2021

Si le mouvement avait débuté avec l'intérêt de plus en plus aiguisé des investisseurs institutionnels, depuis mi-décembre, "les particuliers sont enfin revenus", explique à l'AFP Antoni Trenchev, de la plateforme spécialisée dans les cryptomonnaies Nexo. De fait, les récents plus hauts ont été atteints pendant les week-ends des fêtes de fin d'année, quand les courtiers étaient loin de leurs consoles. "Avec une telle performance dernièrement, de nombreux investisseurs et spéculateurs vont vouloir encaisser leurs profits au premier signe de faiblesse", estime pour l'AFP Fawad Razaqzada, analyste chez Think Markets, qui prévient comme plusieurs analystes qu'une "correction est à attendre". Alors, comment expliquer cet engouement pour le bitcoin? Le rallye de fin 2017 avait été alimentée par les particuliers attirés par la flambée des cours mais nombre d'entre eux, arrivés tard dans la course, y avaient perdu gros. "L'ethereum est la seule autre cryptomonnaie qui vaille la peine d'être mentionnée" du point de vue du marché, estime Naeem Aslam, analyste chez Ava Trade.

La crypto-monnaie gagne également du terrain auprès d'investisseurs plus traditionnels qui sont de plus en plus convaincus que Bitcoin sera un actif durable, et non une bulle spéculative comme le craignent certains analystes et investisseurs.

"Les investisseurs continuent à monter dans le train des cryptomonnaies qui semble gagner de plus en plus d'intérêt maintenant que l'économie américaine est bien partie pour bénéficier d'un plan de relance budgétaire de l'administration Biden lors de ses 100 premiers jours", remarque Edward Moya, analyste d'Oanda.

En moins de 72 heures, le bitcoin a enchaîné une hausse de 20% qui l'a porté dimanche à son plus haut historique, à 34.792 dollars, puis a connu un plongeon de la même ampleur pour rebondir: vers 16H10 GMT lundi, il s'échangeait à 31.480 dollars.En 2020, le prix du bitcoin avait déjà quadruplé. Les cryptomonnaies représenteraient donc un moyen de se prémunir de l'inflation qui pourrait être créée par les mesures monétaires ultra-accommodantes adoptées par de nombreuses banques centrales, Réserve fédérale américaine (Fed) en tête. Et sa hausse pourrait ne pas s'arrêter là: à long terme, la première des cryptomonnaies pourrait même atteindre les 146 000 dollars, selon une étude de la Banque d'affaires JP Morgan. Son prix a atteint 35.841 dollars, en hausse de 6,3% sur la séance et battant son record pour la quinzième fois en moins de deux mois.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL