Les livraisons du vaccin Pfizer en Europe retardées — Covid

Xavier Trudeau
Janvier 16, 2021

Pfizer, le producteur de l'un des deux seuls vaccins autorisés en Europe à ce stade, veut augmenter ses capacités de production. En cause: des travaux dans l'usine où ils sont fabriqués, .

Les modifications à effectuer dans la structure de production "nécessitent des approbations réglementaires supplémentaires" et il pourra y avoir en conséquence "des fluctuations dans les calendriers de commandes et de livraisons dans l'usine de Puurs dans un avenir proche", explique l'entreprise dans un message transmis à l'AFP.

En dépit de ce ralentissement de production du vaccin, Pfizer a assuré que les doses attendues par l'UE au premier trimestre seront bien livrées comme prévu, a indiqué la présidente de la Commission Ursula von der Leyen. Ce qui impliquerait que les retards de fin janvier et début février soient compensés d'ici fin mars. La France, qui a déjà reçu 1,5 million de doses de vaccin Pfizer, en attendait 520.000 autres la semaine prochaine. Cette source rappelle qu'il n'est pas question d'une "cessation totale" des livraisons mais de "retards". Et les ministres de la Santé de six pays de l'Union européenne avaient exprimé leur "sérieuse préoccupation" dans une lettre commune à la Commission européenne.

La Norvège avait plus tôt dans la journée annoncé qu'elle avait été avertie par Pfizer d'une réduction temporaire des livraisons. Le pays table sur une baisse de 17,8% des volumes de doses par rapport à ses prévisions.

La durée exacte des perturbations est également floue.

Au lieu des trois à quatre semaines évoquées, le délais serait ramené à 7 jours.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL