L'OMS appelle les pays riches à arrêter de commander les vaccins — Coronavirus

Claudine Rigal
Janvier 9, 2021

L'Organisation mondiale de la santé a exhorté les pays riches à ne plus faire de deals directement avec les laboratoires pharmaceutiques pour les vaccins anticoronavirus. "Cela fait potentiellement grimper le prix pour tout le monde et signifie que les personnes à haut risque dans les pays les plus pauvres et les plus marginalisés ne reçoivent pas le vaccin ", a indiqué le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus.

" Je demande instamment aux fabricants de donner la priorité au déploiement " des vaccins par le biais du mécanisme Covax, a ajouté Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, tout en appelant les pays ayant commandé trop de vaccins de les donner " immédiatement " au Covax " qui est prêt à les distribuer équitablement dès aujourd'hui ".

Jusqu'à présent, les pays les plus riches comme la Grande-Bretagne, les membres de l'Union européenne, les États-Unis, la Suisse et Israël étaient en tête de la file d'attente pour les livraisons de vaccins de sociétés telles que Pfizer et son partenaire BioNTech, Moderna et AstraZeneca. "Maintenant, nous voyons également des pays à revenu élevé et intermédiaire, qui font partie du COVAX, conclure des accords bilatéraux supplémentaires".

Interrogé sur la date à laquelle les pays africains à faibles revenus pourraient profiter de ces vaccins, Mme O'Brien a indiqué lors d'un débat organisé par l'OMS sur internet que Covax "avait accès à plus de deux milliards de doses de vaccins".

" Aucun pays ne devrait vacciner toute sa population alors que certains restent sans approvisionnement en vaccin ", a-t-il lancé".

Le mécanisme COVAXaccès mondial au vaccin contre la COVID-19 mis en place par l'OMSOrganisation mondiale de la santé et l'Alliance pour les vaccins (GAVI) pour distribuer des vaccins anti-Covid aux pays défavorisés a obtenu des contrats pour deux milliards de vaccins [.] que nous sommes prêts à déployer dès que les vaccins seront livrés, a-t-il expliqué vendredi.

Dans la mise à disposition et la distribution des vaccins contre la Covid-19, de nombreux pays développés ne respectent pas la règle de l'équité et de la solidarité, a souligné l'OMS, relevant que sur les 42 pays qui déploient actuellement des vaccins sûrs et efficaces contre le virus, 36 sont des pays à revenu élevé et six sont des pays à revenu intermédiaire.

L'OMS a déclaré plus tôt cette semaine que l'installation COVAX avait levé 6 milliards de dollars sur les 7 milliards de dollars qu'elle avait recherchés en 2021 pour aider à financer les livraisons à 92 pays en développement avec des moyens limités ou inexistants d'acheter leurs propres vaccins. L'agence de l'ONUOrganisation des Nations unies espère envoyer les premiers vaccins fin janvier ou en février.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL