L'usine de Sochaux passe aux couleurs de Stellantis — Automobiles

Xavier Trudeau
Janvier 24, 2021

Ils devront être " abordables " dans les prochaines années pour les classes moyennes a-t-il assuré. D'ailleurs, les 14 marques du nouveau groupe disposent de 29 modèles électriques. En s'appuyant sur l'avance de PSA dans le domaine, chaque modèle lancé d'ici 2025 aura sa version électrifiée.

Fruit de l'union de deux groupes affichant des fondamentaux économiques solides et pérennes, Stellantis est une entreprise internationale qui s'inscrit dans une nouvelle ère de mobilité durable afin d'offrir des solutions innovantes contribuant à changer la mobilité dans la société.

Heureusement, les dirigeants de Stellantis, le nouveau groupe automobile né de l'alliance entre PSA (Peugeot-Citroën-Opel) et FCA (Fiat Chrysler Automobiles) ont conscience du patrimoine que représente Lancia et vont ramener la marque sur le devant de la scène.

"L'objectif est de renforcer les marques italiennes, à commencer par Alfa Romeo et Maserati", a-t-elle ajouté.

Bien que peu révélateur sur le thème, Stellantis affirme que Lancia sera incluse dans la même catégorie que Alfa Romeo et DS, en tant que marques que le groupe considère comme Premium.

"M. Tavares a aussi mis le doigt sur la nécessité de redéfinir les ambitions dans le sport automobile".

Il a également été annoncé que les 14 marques qui composent ce qui devrait être le quatrième groupe automobile mondial, devraient être divisées en différents groupes, en fonction de ce qui est, aujourd'hui, sa position sur le marché.

Avant de partir à la rencontre de ses nouvelles équipes à travers le monde, le directeur général de Stellantis a voulu les rassurer sur les conséquences sociales de ce mariage.

Si les syndicats italiens ont plutôt bien accueilli la fusion, ils réclament un rôle plus fort de l'Etat. Ainsi, un an après l'annonce de cet ambitieux projet, la fusion de PSA avec Fiat-Chrysler est désormais effective, propulsant le Groupe aux premiers rangs mondiaux du secteur automobile. Mike Manley, l'ex-directeur général de FCA, a pris la tête du groupe en Amérique du Nord.

Un groupe de travail s'attelle déjà à une des priorités du groupe, a souligné Carlos Tavares: en Chine, premier marché mondial, "les deux familles ne sont pas satisfaites de leurs performances" et on peut s'attendre à une "remise à plat complète de la stratégie du groupe" d'ici la fin 2021.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL