Pour garder WhatsApp, il faudra accepter de partager des données avec Facebook

Alain Brian
Janvier 9, 2021

Le service fait évoluer ses conditions d'utilisation et fait comprendre qu'il partagera dorénavant les informations collectées avec Facebook. Autrement dit, les données personnelles des utilisateurs de WhatsApp feront dont l'objet d'un transfert vers Facebook, ainsi qu'aux autres applis annexes, dont Instagram. Dès le 08 février 2021, ils n'auront plus accès à leurs comptes s'ils refusent d'accepter de nouvelles conditions d'utilisation.

La confusion règne, d'autant que la mise à jour de la politique de confidentialité est à géométrie variable en fonction de la localisation des utilisateurs. Comme celles relatives à la section A propos de moi ou à votre fréquence d'utilisation de WhatsApp.

À noter qu'à compter du 8 février prochain, les utilisateurs de WhatsApp qui n'auraient pas accepté les nouvelles règles ne pourront plus accéder à l'application et au service. Dans le cas de WhatsApp, il est précisé comment cet outil collecte les contacts de nos données mobiles et commerciales lorsque nous utilisons les services Facebook ou l'adresse IP qui peut être utilisée pour nous géolocaliser avec une certaine précision.

Au-delà de l'appel d'Elon Musk, cette messagerie cryptée se positionne véritablement comme une solution de rechange intéressante pour les internautes qui ne souhaitent pas que leurs données personnelles circulent plus qu'il ne le faut dans la famille Facebook. En conséquence, cela implique des différences en matière de politique de confidentialité par rapport au reste du monde, dont les services sont prodigués par une autre entité, WhatsApp LLC.

Des inquiétudes sur les partages de données avec Facebook ont conduit à une ruée vers son discret concurrent.

Selon l'entreprise, les données qui pourront être partagées entre WhatApp et l'écosystème d'applications de Facebook (dont Instagram et Messenger) comprennent les contacts et les informations du profil (dont votre numéro de téléphone), ainsi que des informations sur la façon dont vous interagissez avec d'autres, y compris des entreprises.

En effet, via le compte Twitter officiel de la plateforme, on apprend que Signal a été temporairement submergé par le nombre de nouveaux utilisateurs. Après cette date, vous devrez accepter ces mises à jour pour continuer à utiliser WhatsApp. Pour les utilisateurs européens, les conditions générales d'utilisation et la politique de confidentialité restent les mêmes qu'avant et ne permettent pas la communication des métadonnées des utilisateurs aux autres entreprises du groupe.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL