Que faire en cas d’apparition d’effets secondaires — Vaccination au Maroc

Evrard Martin
Janvier 26, 2021

Les premiers camions chargés des doses du vaccin ont quitté, dans la matinée, la Régie autonome des frigorifiques de Casablanca (RAFC), où les vaccins sont stockés. Fièrement, le chef de gouvernement en a fait l'annonce dès le matin, sur son compte Twitter.

Le Maroc a reçu, vendredi dernier, une première livraison du vaccin britannique Astrazeneca, fabriqué en Inde.

Au Maroc, l'opération de vaccination nationale anti-Covid sera officiellement lancée au cours de la semaine prochaine et va cibler graduellement les catégories concernées, particulièrement les personnes vulnérables au virus et ses complications. La prise de rendez-vous, elle, se fait en ligne ou par SMS.

Le portail permet également de consulter les dates de rendez-vous et les centres de vaccination.

En attendant, cette opération concerne, de façon graduelle, des catégories bien déterminées que le ministère de la Santé qualifie de "population cible". Toutes ces informations sont disponibles sur www.liqahcorona.ma. Et si les sensibilisations viennent de part et d'autres pour appeler à accompagner l'initiative, c'est parce que l'immunité collective ne serait possible que si la majorité des personnes se sont vaccinées, soit un minimum de 80 % de la population sur le territoire national. Les premières injections sont réservées en priorité aux professionnels de la santé de plus de 40 ans, aux autorités publiques, aux militaires, aux enseignants de plus de 45 ans, mais aussi aux plus de 75 ans, dans les zones marquées par d'importants taux de contamination.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL