Schwarzenegger brandit l'épée de Conan contre Trump — États-Unis

Claudine Rigal
Janvier 11, 2021

"Mercredi a été la Journée de Cristal ici aux Etats-Unis", déclare-t-il avec gravité, assis à son bureau, évoquant cette nuit de pogroms où les Nazis brisaient les vitres des magasins tenus par des juifs.

Les Proud Boys sont un groupe d'extrême droite majoritairement pro-Trump.

Schwarzenegger a poursuivi en expliquant les conséquences désastreuses du régime nazi sur la population. "Je n'ai jamais partagé ceci aussi publiquement, mais mon père rentrait ivre, une ou deux fois par semaine, et il criait, il nous battait et il faisait peur à ma mère ". [.] Nous devons être conscients des conséquences désastreuses du cynisme et de l'égoïsme.

L'ancien gouverneur, qui s'est toujours décrit comme un fier membre du Parti républicain, a réservé ses mots les plus durs au président Donald Trump.

L'ancien culturiste ajoute qu'il ne lui en voulait pas vraiment, parce que "mon père, comme nos voisins, avaient été trompés par des mensonges et je sais jusqu'où vont ce genre de mensonges ".

Des mensonges que Donald Trump véhicule, selon lui, en cherchant "à inverser le résultat d'une élection, et d'une élection juste". Pour Arnold Schwarzenegger, il s'agit tout simplement d'une tentative de "coup d'Etat" en trompant les Américains avec ses mensonges.

Le président Trump est un leader raté. "Il restera dans l'Histoire de l'Amérique comme le plus mauvais président de tous", affirme l'ancien gouverneur californien qui estime que le milliardaire aura bientôt "autant de valeur qu'un vieux tweet".

Citant Theodore Roosevelt, Schwarzenegger a lancé un message clair à ces personnes, qu'il voit comme des complices de l'attaque contre le capitole: Le patriotisme signifie de soutenir le pays.

Soulignant le travail des personnes qui ont mené à bon terme la certification de Joe Biden malgré la zizanie - une grande démonstration de démocratie -, il a appelé les élus et élues à retrouver leur cœur de gens s'intéressant au service public et à penser aux intérêts du plus grand nombre avant les leurs ou ceux de leur parti.

Dans la vidéo, Schwarzenegger a ensuite pris l'épée de Conan le Barbare, le personnage qu'il jouait dans le film éponyme de 1982.

Plus vous frappez une épée avec un marteau, la chauffez dans les flammes et la plongez dans l'eau froide [.], plus elle sera forte. Schwarzenegger, 73 ans, a appelé ses compatriotes dans un message vidéo à surmonter les divisions dans le pays.

Souhaitant tout le meilleur au Président élu, il a fini par dire que "ceux qui pensent pouvoir renverser la Constitution des États-Unis" ne gagneront jamais.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL