Un policier est décédé, Trump condamne une "attaque odieuse" — Violences au Capitole

Claudine Rigal
Janvier 9, 2021

Que s'est-il passé? Le Congrès se réunissait pour officialiser l'élection de Joe Biden à la présidence du pays, mais des milliers de supporters du président sortant Donald Trump avaient décidé de converger pour contester les résultats de l'élection, à l'appel du président lui-même quelques heures plus tôt. Les images ont fait le tour du monde ce mercredi 6 janvier 2021.

La police a eu recours à du gaz lacrymogène et à des grenades assourdissantes. Il n'avait quant à lui pas fait le déplacement à Washington pour aller manifester. Selon la presse américaine, elle a été abattue par la police.

Les dégâts de cette intrusion sont énormes.

Les violences commises à Washington par les partisans de Donald Trump ont été marquées par le décès d'une manifestante. "Et pourtant, ville après ville, jour après jour, nous avons vu des manifestants paisibles confrontés à la force brute", a-t-elle écrit sur les réseaux sociaux. "Et quand les autorités ont finalement repris le contrôle de la situation, ces émeutiers et membres de gangs ont été escortés hors du bâtiment non pas menottés, mais libres comme l'air", déplore l'ex-première dame des Etats-Unis.

"Ils nous ont tués pour moins que ça!". Elle faisait partie d'un groupe de manifestants qui ont semé le chaos dans le Capitole, alors que les élus entamaient la certification de la victoire du démocrate Joe Biden. "Est-ce que l'été dernier, les gens qui demandaient justice n'étaient pas juste des animaux sauvages?"

" Des agents en uniforme de la police du Capitole les ont affrontés et, à un moment, l'un d'eux a fait usage de son arme de service " et l'a touchée, a déclaré lors d'une conférence de presse le chef Robert Contee. Un homme s'est installé dans le bureau de la présidente démocrate de la chambre des représentants Nancy Pelosi, un autre a emporté son pupitre, sourire aux lèvres. "Si vous êtes à l'extérieur, mettez-vous à l'abri", selon un message de la police du Capitole.

La mort de l'agent Sicknick fera l'objet d'une enquête de la part de la Direction des homicides du département de la police métropolitaine, de la police du Capitole et des enquêteurs fédéraux, ont-ils ajouté.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL