Une toute nouvelle mutation du coronavirus découverte au Japon

Claudine Rigal
Janvier 12, 2021

Au Japon, un nouveau variant du virus corona a été diagnostiqué chez quatre personnes rentrées du Brésil, a annoncé dimanche le ministère de la Santé.

Sur les quatre voyageurs qui sont arrivés à l'aéroport Haneda de Tokyo le 2 janvier, un homme d'une quarantaine d'années a été déclaré positif et n'avait aucun symptôme à son arrivée.

Un responsable du ministère a déclaré que des études étaient en cours sur l'efficacité des vaccins contre le nouveau variant. La femme a souffert de maux de tête et de maux de gorge. Autre point qui soulève des inquiétudes: la question de la contagiosité.

Impossible également pour le moment de savoir si les vaccins actuellement sur le marché sont efficaces sur ce troisième variant isolé au Japon.

Des chercheurs japonais de l'Institut national des maladies infectieuses ont déclaré avoir mis en évidence une nouvelle mutation du coronavirus, différente de celles qui se répandent au Royaume-Uni et en Afrique du Sud, selon le site de l'établissement.

Si les autorités japonaises semblent rassurer quant à l'infectiosité, le ministère de la santé brésilien tient à rester prudent.

Si sur les deux variants vus en Grande Bretagne et dans le sud du continent africain, une mutation nommée N501Y qui décuplerait la capacité de transmission du virus a été détectée, il n'en est pas de même pour la nouvelle souche du Japon. "Cela implique une infectiosité virale potentielle plus élevée", a affirmé le ministère de la santé. Au 11 janvier, le nombre d'infectés est de près de 287 000 et plus de 4 000 personnes sont décédées.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL