Valence : deux femmes, dont une conseillère Pôle emploi, tuées par balles

Claudine Rigal
Janvier 28, 2021

Les services de Pôle emploi restent accessibles à distance et les conseillers sont mobilisés pour accompagner les demandeurs d'emploi (par téléphone au 3949 et par email via leur espace personnel sur pole-emploi.fr dans la rubrique " Mes échanges avec Pôle emploi - Mes contacts en agence", ou sur l'application mobile " Mon espace", rubrique " Mon conseiller ") et les entreprises (par téléphone au 3995 et par email) afin de répondre à leurs questions.

La seconde, Géraldine Caclin, âgée de 51 ans, était responsable des ressources humaines au sein de l'entreprise Faun Environnement, à Guilherand-Granges, où l'assaillant a travaillé. Les policiers ont pu arrêter l'homme vers 9h45, sur le pont Mistral qui permet de relier les deux communes, Valence et Guilherand-Granges, en percutant sa voiture. Les trois policiers qui se trouvaient à bord du véhicule ont été légèrement blessés, rapporte France Bleu. Elle a été tuée, touchée en pleine poitrine. Le suspect a fait une autre victime, une DRH d'une entreprise de recyclage. Il serait âgé de 46 ans, originaire de Nancy.

Mais que s'est-il passé pour qu'un homme fasse usage de son arme dans les locaux de deux entreprises.

Ses motivations sont inconnues pour l'heure.

Selon les informations de France Bleu, la police aurait écarté la piste de l'attentat terroriste, privilégiant l'hypothèse d'une vengeance. "Toutes mes pensées vont aux proches des victimes et aux agents de Pôle emploi", avait-elle tweeté.

Le service communication de Pôle emploi dans la région Auvergne Rhône-Alpes avait fait savoir un peu plus tôt que la décision avait été prise de fermer "l'accueil physique et téléphonique, ainsi que les formations programmées dans les 98 agences de la région" dès ce jeudi après-midi. Les salariés et les syndicats se disent d'ores et déjà très choqués.

La ministre du Travail, Élisabeth Borne, qui doit se rendre sur place dans l'après-midi, s'est dite pour sa part "très émue par le drame".

Jean Castex s'est également exprimé sur Twitter en adressant son soutien aux familles et aux proches des victimes.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL