Algérie: le gouvernement promet des vaccins en quantité "suffisante"

Evrard Martin
Février 3, 2021

"Cette opération ne va pas se dérouler sur un ou deux jours mais elle va s'étaler sur toute l'année", a déclaré M. Djerad devant les journalistes, peu avant de se faire vacciner dans une polyclinique d'Alger.

Selon Djamel Fourar, l'opération se poursuivra tout au long de l'année et touchera 80% de la population.

Dalila, une retraitée de 54 ans faisant partie des premiers vaccinés dans la capitale, raconte s'être portée "volontaire" car "il y a beaucoup de gens qui sont réticents".

"Je le fais parce que je crois que le vaccin est un acte de prévention". Par ailleurs, le Premier ministre a reçu aujourd'hui au Palais du gouvernement, l'ambassadeur de Russie en Algérie, auquel il a exprimé au nom du Président Abdelmadjid Tebboune les remerciements du Gouvernement algérien aux hautes autorités russes pour leur réponse à la demande de l'Algérie d'acquérir le vaccin "Spoutnik V".

Ils semblent classer à ce stade le Spoutnik V parmi les vaccins les plus performants, avec ceux du duo américano-allemand Pfizer/BioNTech et de l'américain Moderna (autour de 95%), qui utilisent pourtant une technologie différente (l'ARN messager). De son côté, en marge du lancement officiel de la campagne de vaccination dans la wilaya d'Alger, le Dr Djamel Fourar, porte-parole du Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du Coronavirus, a tenu également à rassurer sur la distribution équitable du vaccin à travers toutes les wilayas, d'abord, les plus touchées par la pandémie, pour satisfaire tous les Algériens qui veulent se faire vacciner, tout en rappelant que la vaccination n'est pas obligatoire, mais il est souhaitable que tous soient vacciner. Quelque 8.000 centres de santé sont mobilisés.

Le premier lot, 50.000 doses, du vaccin anglo-suédois AstraZeneca, est arrivé lundi en début d'après-midi à l'aéroport international Houari Boumediene (Alger).

Le nombre de contaminations a dépassé samedi les 107.000 cas, dont 2.888 décès. Mais il est maintenu notamment dans celles de Blida, Alger, Constantine, Mostaganem, Oran, Tlemcen et Sidi Bel Abbès.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL